Johanna, bénévole : « Sauv’Equi, ce n’est pas de la rigolade ! »

Johanna ignorait l’existence de Sauv’Equi jusqu’à ce que la secrétaire de son vétérinaire ne lui en parle. Elle prend donc contact avec notre association et, un beau jour d’avril 2015, arrive au refuge. « C’est Julia qui m’a reçue la première fois. Elle m’a présenté les chevaux et raconté leur histoire. En les découvrant, en voyant le cadre dans lequel ils vivaient, comment ils étaient entretenus, j’ai tout de suite compris que Sauv’Equi, ce n’était pas de la rigolade, mais une association sérieuse », se souvient celle qui en est devenue une bénévole chevronnée.

Johanna_benevole_01

Créer un lien sur le long terme

Johanna_benevole_02

Par le passĂ©, la trentenaire s’était occupĂ©e des deux montures d’un propriĂ©taire dans une Ă©curie avant d’en ĂŞtre brutalement sĂ©parĂ©e. « A l’époque, j’ai beaucoup pleurĂ©. J’étais Ă©cĹ“urĂ©e », n’oubliera jamais Johanna. Bref, pas prĂŞte Ă  recommencer… jusqu’à Sauv’Equi. « Je me suis dis toute de suite que dans cette association, on pouvait crĂ©er un lien, que c’était pour le long terme. » Très vite, la jeune femme craque pour Le Mareyeur, tout en s’occupant des autres Ă©quidĂ©s. « On a accrochĂ© tout de suite tous les deux, peut-ĂŞtre parce qu’il n’est pas simple Ă  gĂ©rer, je ne sais pas, c’était comme ça », explique-t-elle en pensant au beau pur-sang anglais au caractère vif et facĂ©tieux. « Il le sait, de toute façon, que je suis attachĂ©e Ă  lui »,  sourit-elle.

Johanna_benevole_03 Johanna_benevole_05

Le fait de ne pas le monter ne la gêne pas. « Il y a tant à faire au refuge ! Et ce n’est pas ce que je recherchais. J’avais plus besoin d’établir de nouveau le contact avec les chevaux », assure la cavalière qui a néanmoins refilé le virus de l’équitation à Sofia, sa fille. Et l’amour des animaux. « Avoir une relation avec eux, c’est ma priorité. Les Sauv’Equi font désormais partie de ma vie. »

Johanna_benevole_04

Bonne année, 2017 !

Sauv’Equi, sa prĂ©sidente Carine Brocard-Dedola, ses administratrices, ses bĂ©nĂ©voles et ses protĂ©gĂ©s vous prĂ©sentent leurs meilleurs vĹ“ux en cette annĂ©e 2017 qui commence. Puisse-t-elle vous apporter le bonheur ainsi qu’Ă  tous les animaux dont vous dĂ©fendez la cause ! Des ĂŞtres dont on devrait tous, bien souvent, prendre exemple.

Voeux_2017_Aquilas Voeux_2017_Axia

PlutĂ´t qu’un long discours, voici les portraits des chevaux de notre association, pris le jour de l’An par Julia et celui de notre chatte adorĂ©e, immortalisĂ©e par Carine. Chaque jour, ce sont eux qui nous donnent la force de continuer, malgrĂ© le manque d’aide au refuge et une trĂ©sorerie qui relève du dĂ©fi perpĂ©tuel. Hara d’Or and co nous donnent des ailes !

Voeux_2017_Hara_d_Or Voeux_2017_Harachesne

Tous nos pensionnaires sont parrainĂ©s chaque mois par des soutiens fidèles que Sauv’Equi remercie infiniment. Si le cĹ“ur vous en dit, vous pouvez aussi nous Ă©pauler financièrement (somme dĂ©ductible des impĂ´ts) en vous rendant sur l’onglet "Faire un don". Un Ă©quidĂ© qui prend de l’âge nĂ©cessite, en effet, des soins particuliers qui peuvent s’avĂ©rer onĂ©reux.

Voeux_2017_Le_Mareyeur Voeux_2017_Surfing_Dubb

Voeux_2017_Catapulte

Un immense merci à la Fondation Brigitte-Bardot !

La Fondation Brigitte-Bardot est sur tous les fronts, depuis sa création, pour défendre les animaux et prôner leur respect dans le monde entier. Cette vénérable structure vient également en aide aux associations comme la nôtre quand on la sollicite.

Merci_FBB_01

Durant l’annĂ©e 2016 qui vient de s’achever, ses services ont permis Ă  Sauv’Equi d’acheter plusieurs sacs d’alimentation convenant parfaitement Ă  nos protĂ©gĂ©s pour les maintenir en Ă©tat malgrĂ© les annĂ©es et les stigmates du passĂ©. En effet, nos chevaux bĂ©nĂ©ficient chaque jour, en plus du foin Ă  volontĂ©, de muesli pour Ă©quidĂ©s seniors. Ayant des problèmes dentaires et/ou respiratoires, Harachesne et Aquilas, respectivement 26 et 28 ans, ont Ă©galement besoin d’un fourrage spĂ©cifique constituĂ© de diverses herbes hachĂ©es finement pour pouvoir s’alimenter correctement et ne pas subir de carences. Des produits de qualitĂ© qui coĂ»tent chers Ă  Sauv’Equi, une association qui ne vit que de la gĂ©nĂ©rositĂ© de ses donateurs et grâce Ă  l’investissement de ses bĂ©nĂ©voles.

Merci_FBB_02

Charge, chaque mois, Ă  la première d’entre eux, Carine Brocard-Dedola, notre prĂ©sidente, de passer commande pour la livraison de nourriture et de trouver les finances qui le permettent ! Une gageure, alors encore merci Ă  la fondation de Brigitte Bardot pour son soutien qui fait chaud au cĹ“ur !

Merci_FBB_03 Merci_FBB_04