« Ma petite entreprise »

petite entrepriseComme le chante Bashung « Ma petite entreprise ne connaît pas la crise ». Sauv’Equi tout comme une petite entreprise ne doit pas connaître la crise, elle doit être gérée, managée comme une entreprise, avec sa logistique, son personnel (bénévole), ses moyens humains et matériels tournés vers un seul et unique objectif, le sauvetage d’équidés.
Dit comme ça, tout paraît simple et pourtant… Sans la mobilisation des bénévoles voués à la cause, sans les dons, sans l’aide de Bertrand qui investit beaucoup sur ce projet, sans le soutien des vétos, des maréchaux et j’en oublie (qu’ils m’excusent) notre beau rêve du pays des chevaux heureux prendrait vite l’eau. D’ailleurs ces derniers jours (météo oblige) notre pays prend l’eau…

Blague à part, vous qui lisez ces lignes, que vous soyez simple internaute de passage, accroc de ces pages, membre de Sauv’Equi ou « simple » soutien vous devez prendre la mesure de la tâche au quotidien.
Rassurez-vous, nous ne sommes pas à plaindre au contraire, la vie à Rezonville est légère, agréable, enrichissante, pleine de surprise, hors du temps. Mais chaque jour nos pensionnaires ont des besoins auxquels nous devons répondre, soins, pansage, nettoyage des installations, vérification du matériel, promener à la longe ceux qui ne peuvent plus être montés, entretien des parcs, des clôtures etc… bref si les journées pouvaient faire un plus de 24h ce serait bien.

Toutes ces tâches sont effectuées au quotidien avec le sourire par des bénévoles soucieux de l’état de santé de nos quarante pensionnaires. Il faut bien admettre qu’humainement, matériellement et financièrement nous atteignons nos limites ; déjà diront certains ? Eh oui plutôt que d’aller dans le mur, il faut bien admettre qu’après quelques mois d’existence (je le rappelle) c’est déjà pas mal ; et mieux vaut garantir le confort, la sécurité et un suivi de qualité à nos chevaux que de les mettre en danger par des choix irraisonnés en voulant sauver la terre entière.

Nous serons sans nul doute apte à faire davantage l’année prochaine, avec plus de moyens financiers si nous parvenons à obtenir les aides nécessaires de futurs soutiens privés, je pense à l’aide de grandes entreprises mais pas seulement. D’ors et déjà et pour éviter que le noyau dur ne fatigue, nous avons besoin de bras, de bonnes volontés, toutes les compétences sont nécessaires même les plus inattendues vous pouvez me croire…

Une Association comme la notre ne peut survivre qu’au travers de ces membres actifs. Bien sûr comme dans tous les groupes, il y a des caractères forts, mais le plus bel exemple en la matière et c’est en cela que notre refuge est magique vient de nos pensionnaires. Qui aurait cru possible de mélanger et de faire cohabiter ensemble nos têtes de cochons, nos terreurs des box n’est-ce pas Jubéron ? Diable ? Giroflée ? Mais franchement avez-vous vu ça ailleurs, des chevaux en liberté comme des chiens-chiens à sa Mémère pendant que vous êtes occupé ailleurs ? Je vous le répète ce lieu est magique, alors mobilisez-vous pour qu’il le demeure, ça dépend de nous tous, de notre engagement et de notre détermination. Nous devons faire abstraction de nos repères traditionnels, oublier notre ego, enfuir nos états d’âme et nous concentrer sur le seul objectif qui vaille… NOS CHEVAUX. Vous êtes encore là à lire ces quelques lignes ? Méfiez-vous, c’est que vous êtes presque mûr pour venir nous rencontrer à Rezonville !
Longue vie à Sauv’Equi.

Teylor la terreur

Teylor&Aurélie Le bébé a débarqué chez nous d’une façon fracassante… Après près de six heures de voyages, ce qu’il a trouvé de mieux à faire c’est de casser les fils, d’une première stabulation, d’aller dans un parc avec Quivoilà et Girofle entre autres, de redéfonçer les fils, de se sauver sur la route, de laisser partir Fluckiver et Valemare, d’être rattrapé sans casse, tout comme les autres loustics… Rassurez vous notre petit dernier est en pleine forme, un vrai petit trou du’c…. Qu’on aime même s’il nous cause des frayeurs……

Je tenais aussi à tirer un coup de chapeau à Nouvelle Vie et Cécile, Cheval Sauvetage et Flo et à ses membres pour nous avoir aidés à sauver le pin’s qui dans quelques mois pèsera sa tonne…

En image, notre Aurélie et Teylor au fin fond du Pas-de-Calais avant leur départ pour la Moselle.

Adieu Brecy

Brecy nous a quittés hier soir… Adieu l’ami on t’aimait
En hommage à Brecy, des mots écrits par Alexandra.

Brecy

A toi, ma meilleure amie,
Ne m’en veux pas si je suis parti…
Pour moi, ce n’était plus possible,
Mais rassure toi ils ont fait l’impossible…
Tu as su tant me donner,
Tu as su tant m’aimer,
Parfois un peu boudeur…
Parfois même un peu moqueur…
Et souvent joueur,
Mais avec toi, partagé tant de bonheur…
A toi, ma meilleure amie…Aurélie
Ne m’en veux pas si je suis parti…
Tant d’années de complicités,
Nous avons su partager…
Alors ne pleure pas,
Car je serai toujours près de toi…
Je suis parti avec Respect, Fierté et Dignité,
Alors pour tout ce que tu m’as donné,
Jamais je ne cesserai de t’aimer,
Et jamais je ne t’oublierai…
A toi Aurélie, la femme de ma vie…
Je te dis bonne nuit
Et pour cette superbe vie,
Tout simplement MERCI….!!!