Une seconde vie

Ce n’est pas pour vous parler de mon loulou mais pour dire merci à certaines personnes qu’aujourd’hui je prends la plume.

Aux vues des dernières difficultés auxquelles l’association a dû faire face, certains de nos adhérents ont franchi un grand pas et ont adopté un de nos pensionnaires et je voudrais par ce petit mot les remercier de leur offrir une seconde vie pleine d’attentions et d’amour.

Des pensionnaires pour la plupart âgés, ou non montables :

  • Notre doyenne Dowry (28 ans)
  • Notre belle Radoka (27 ans)
  • Nos deux compères Bouly (20 ans, borgne) et Indian (le plus imposant de tous)
  • Notre ‘pouns’ Petit Prince (sujet à fourbure)
  • Notre adorable pot de colle Horizon
  • Notre jolie Fugue partie rejoindre d’anciens copains
  • Notre gentil Hardi

Je pense que d’ici peu leur nouvelle famille va vous donner de leurs nouvelles.

Tous ces loulous maintenant, voient l’avenir avec d’autres yeux (un seul pour Bouly…)

L’amour des chevaux a fait craquer vos cœurs, MERCI à vous.

P.S. Dans quelque temps je vous donnerai des nouvelles de Saphir.

Bonne année 2010 !

La formule est répétée chaque nouveau mois de janvier. Pour autant, elle est riche de sens. Dans l’adjectif « bon(ne) », il y a l’idée de qualité : bon remède (autrement dit efficace), bon conseil (avisé, sage), bon calcul (juste), bonnes raisons (valables)… Il y a aussi l’idée de bonté : qui veut du bien, fait du bien à autrui. Et celle d’intensité, synonyme d’une certaine grandeur. Quant à l’adverbe, il exprime la manière de faire : « tenir bon », par exemple. Vous pouvez vérifiez, tout est dans Le Petit Robert (2010 !).

Quant à moi, c’est tout ce que je souhaite à Sauv’Equi, à ses protégés, ses visiteurs, ses bénévoles et bienfaiteurs. Une année 2010 de qualité, intense et surtout bienveillante, aussi riche que la définition du dictionnaire ! Basée sur l’écoute, la tolérance, le partage des connaissances qui fait la force d’une association.

Aujourd’hui, Sauv’Equi prend un nouveau départ : si chacun y met du sien, participe à l’effort collectif, dit ce qu’il a à dire, montre l’exemple, elle s’inscrira dans la durée. Et gagnera encore en respect !

Virginie.