Sauv-Equi et Mélanie : une belle rencontre

Je n’ai jamais eu de réel contact avec les chevaux, mis à part à l’âge de 6-7 ans au centre aéré dans lequel on montait des poneys et on les brossait.A cette époque là, je rêvais d’avoir un cheval et de pouvoir m’en occuper tout le temps mais malheureusement nous n’avions pas les moyens d’en adopter un et de lui payer sa pension. J’ai du donc abandonner l’idée d’avoir un cheval un jour.

Il y a environ 4 mois, mon amie Sandra m’a parlé du refuge dans lequel elle venait de s’inscrire. Elle m’a expliqué ce qu’elle y faisait et les actions de l’association vis-à-vis des chevaux. C’est à ce moment là que j’ai décidé d’y entrer.

Mon premier contact avec les chevaux fut, pour moi, impressionnant. J’avais une certaine crainte d’eux car je ne connaissais rien au comportement des équidés et je ne savais pas non plus comment m’en occuper.

Cadichon, un des trois ânes, fut le premier dont je me suis occupée officiellement. J’ai appris à lui curer les pieds, à le panser aussi, mais surtout j’ai appris à le connaître. Il est très sociable, vient vers nous assez facilement et fait plein de câlins, c’est un amour !

Il y a peu de temps j’ai voulu affronter ma peur et m’occuper d’un cheval, et j’ai donc demandé à m’occuper de Sergueï, le plus imposant des chevaux et surtout celui qui m’impressionnait le plus !

photo Serguei

Mais en arrivant dans le parc pour m’occuper de lui, je me suis vite rendu compte que c’est un vrai petit amour qui demande qu’à donner de l’affection et en recevoir en retour. Je me suis très vite attachée à lui et j’ai appris de plus en plus à le connaitre. J’adore m’occuper de ce petit canaillou ! Dans un sens il me fait un peu penser à moi. C’est un ado très joueur qui croque la vie à pleines dents. Il adore faire des bêtises et c’est d’ailleurs le premier dans ce domaine !

Lui et Dunndy sont mes deux « petits » préférés ! Je m’entends vraiment bien avec eux ! Ce sont de vrais amours !!! Ils sont si généreux, ils comprennent tout de suite quand on est pas bien et viennent nous remonter le moral. Ils nous redonnent immédiatement le sourire et nous font oublier tout nos soucis comme tous les équidés de Sauv-Equi.

Etre bénévole à l’association est un fabuleux travail d’équipe et une merveilleuse expérience avec les chevaux que je n’oublierai jamais ! L’association me tient à cÅ“ur et je ne rate jamais l’occasion d’y aller et d’en parler autour de moi.

Je tiens aussi à dire merci à l’association de faire ce qu’elle fait au quotidien pour les chevaux et merci également aux autres bénévoles d’être là à leurs côtés chaque jour !

Mélanie – 17 ans