Affaire Icare : Le Républicain Lorrain remonte la filière

Bien des médias ont parlé de l’affaire de ces malheureux chevaux abattus à l’insu de leurs propriétaires qui pensaient les avoir mis à la retraite… La plupart auraient fait de longs trajets en camion avant d’être tués dans des abattoirs à des kilomètres de chez eux. Icare était l’un d’eux comme vous le confirme l’enquête menée par un journaliste et un reporter-photographe du quotidien régional, à lire dans notre rubrique "revue de presse".

De quoi ouvrir les yeux à toutes ces personnes qui veulent encore croire que seul le cheval d’élevage se retrouve sur les étals du boucher… Comme pour tout trafic, s’il n’y avait pas de demande, il n’y aurait pas d’offre et pas de profit à escompter pour des individus peu scrupuleux qui n’ont que faire de la souffrance animale et même humaine. Hélas…