La nature humaine peut aussi être belle…

… quand elle défend une cause et qu’elle se mobilise ! Dernier exemple en date : le 21 mai dernier, au Jardin de nature de Valleroy. Organisant une fête pour sensibiliser le public à la protection de notre environnement si précieux, Claude Navrot et ses bénévoles de la Ligue pour la Protection des Oiseaux de Meurthe-et-Moselle (LPO 54) ont convié Sauv’Equi à y participer.

Toute la journée, Julia, Jordan, Pauline, sa maman Marie-Dominique, Christian, Laetitia et Jean-Luc, puis Carine, notre présidente, arrivant du refuge après s’être occupé des chevaux (et avoir géré la logistique de l’événement les jours précédents), ont parlé de notre action au public. En vendant pâtisseries et boissons, en animant la pêche aux bonbons et aux jouets, en commentant les photos de nos protégés exposées. Un travail d’équipe qui fait chaud au cÅ“ur !

Les mots d’encouragements des visiteurs à poursuivre notre action ont également fait du bien. La générosité des uns et des autres permettra à Sauv’Equi de financer le prochain parage de ses six chevaux.

Et que dire des personnes venues emmener un volatile blessé au centre de soins de la faune sauvage fonctionnant au Jardin de nature… à part un grand merci de respecter elles aussi les animaux !

Voir l’article dans Le Républicain Lorrain.

Fete_Nature_CR_04

Fete_Nature_CR_01 Fete_Nature_CR_03

Fete_Nature_CR_02

Une certaine qualité de vie

A Sauv’Equi, les chevaux vivent au plus près de leurs conditions d’existence dans la nature. Notre présidente Carine Brocard-Dedola y tient et a convaincu l’équipe du bien-fondé de la démarche. « On s’adapte à leur rythme et pas l’inverse », a-t-elle l’habitude de dire. Du coup, nos protégés vieillissent sereinement. La preuve en images !

Conditions_Vie_02

Conditions_Vie_14

Conditions_Vie_53

Conditions_Vie_68