In memoriam VICKY

Vicky_01

Forte. Courageuse. Avec un mental d’acier. Attachante. Gourmande ; « Avec du senior dans la bouche jusqu’à la fin », sourit tristement Julia. Une guerrière. Joyeuse !

Vicky est tout cela à la fois et bien plus encore. Aurélie, sous le coup de l’émotion, manque de qualificatifs pour la définir : « C’est Vicky, en fait ! » Une sacrée personnalité qu’on n’oubliera jamais.

La doyenne de Sauv’Equi a poussé son dernier souffle, dans la soirée, ce mardi 10 mai 2016. Allongée dans son parc, entourée par celles et ceux qui l’aimaient et aussi d’autres personnes venues aider. Cette fois, la belle n’a pas eu la force de se relever.

Vicky_Julia Vicky_Johanna

Depuis des mois, c’était la grande crainte de Carine. Retrouver la jument étendue et ne pas réussir à la remettre debout. Chaque jour, notre présidente avait le coeur qui battait la chamade au moment de sortir les chevaux. « Doucement, Vicky, ne cours pas trop vite ! » La belle glissait parfois mais ne tombait pas forcément, trop heureuse de galoper le nez au vent. Le problème était plutôt quand elle se couchait ou se roulait dans l’herbe humide ; pas si simple de revenir droite à moins d’un bon coup de main !

Vicky_Aurélie

Vicky, il y en a eu des tentatives depuis ce dimanche de mai 2015 où l’on s’est aperçu que ton arrière-main ne suivait plus malgré toute ton énergie. Le jour de Noël, certains matins d’été, d’autres après-midi d’hiver. Même la propriétaire de l’écurie que l’association loue avait toujours un oeil sur toi ! Les soins, les médicaments, les vitamines, la bienveillance de Carine, la sollicitude de chaque bénévole se précipitant à ton chevet n’ont malheureusement pas pu éviter cette fin.

Mardi après-midi, Harachesne s’est même posée de tout son long à tes côtés. Peut-être pour t’encourager à aller mieux ou te rassurer. Sans doute avait-elle compris, avant nous, que l’heure était venue de te laisser partir. La vétérinaire a finalement eu la délicate mission de t’endormir.

Repose en paix, Vicky ! Le 23 mai, on allait fêter tes 32 ans dont presque neuf ans passés à Sauv’Equi. Puisses-tu avoir été aussi heureuse que nous de t’avoir connue !

 

Vicky_Manue

Le Mareyeur toujours en soins

Le_Marayeur_soin_01

Il n’a pas perdu son Ĺ“il gauche, fort heureusement, mais n’a pas pu ĂŞtre opĂ©rĂ© non plus. Pour l’instant. Courant avril, Le Mareyeur est parti en clinique, en Belgique. Toujours prĂŞt Ă  Ă©pauler Sauv’Equi, Christophe, accompagnĂ© de sa fille AmĂ©lie et de Julia, administratrice et trĂ©sorière de notre association, l’a fait monter dans le van, direction Equitom !

Notre pur-sang anglais est restĂ© sur place quelques jours, le temps de subir plusieurs examens et… de montrer qu’il Ă©tait aussi dynamique que magnifique. Il s’est nĂ©anmoins laissĂ© regarder de près par les vĂ©tĂ©rinaires et notamment un spĂ©cialiste en ophtalmologie Ă©quine venu exprès pour lui. La tension oculaire du cheval Ă©tant trop fluctuante, dĂ©cision a Ă©tĂ© prise de ne pas tenter l’intervention chirurgicale. Le Mareyeur a donc Ă©tĂ© placĂ© en observation avant de revenir au refuge pour le plus grand plaisir de Johanna et toute l’Ă©quipe.

Le_Marayeur_soin_02

L’appel aux dons, initiĂ©e par Laetitia sur la plateforme Leetchi, a permis Ă  Sauv’Equi de rĂ©colter 477 euros. De quoi lui permettre de payer une partie de l’hospitalisation de son protĂ©gĂ©, le plus jeune de la troupe. Un grand merci Ă  celles et ceux qui ont participĂ© Ă  cette cagnotte !

Aujourd’hui, Le Mareyeur a toujours droit Ă  une surveillance particulière et Ă  un protocole de soins, entre gouttes, crèmes et tests vĂ©tĂ©rinaires pour vĂ©rifier si le glaucome n’Ă©volue pas. Après des mois de suivi quotidien, l’animal se montre parfois un peu tatillon avant finalement de se laisser faire et de tendre sa tĂŞte pour qu’on lui remette son flymask le protĂ©geant du soleil et du vent. Sa pathologie est survenue subitement lors de l’Ă©tĂ© 2014, sans qu’on puisse nous renseigner sur son origine. Demeure l’espoir que notre ancien cheval de course, qui a beaucoup souffert par le passĂ©, conserve la vue. Sauv’Equi fera tout pour, notamment par l’intermĂ©diaire de Julia, rĂ©gulièrement en contact avec le fondateur d’Equitom pour le tenir au courant de l’Ă©tat de santĂ© de son patient.

A Vicky, pour l’Ă©ternitĂ© !

Vicky_Anniversaire32_01

La perte d’un ĂŞtre cher s’avère toujours douloureuse pour celles et ceux qui restent. En plus du manque, une question nous taraude gĂ©nĂ©ralement. Est-ce qu’il y a un "après" la vie sur terre et de quoi est-il fait ? Le mot de Serge, reçu après le dĂ©cès de notre Vicky adorĂ©e, y rĂ©pond Ă  sa façon et donne envie de croire Ă  l’Ă©ternitĂ©… des sentiments.

« Une grande tristesse m’Ă©treint après le dĂ©part de Vicky, autre figure de proue de Sauv’Equi. Mais l’image qui me vient Ă  l’esprit de notre belle et dynamique mamie galopant en toute libertĂ© aux cĂ´tĂ©s de Kashan, SergueĂŻ, Dowry et tous ses amis d’antan, me rĂ©jouit infiniment. Puisse notre douce Vicky connaĂ®tre, lĂ -haut, tout le bonheur qu’elle nous a donnĂ© ici-bas ! Bon vent, ma belle ! »

Ce 23 mai 2016, notre doyenne aurait fêté ses 32 printemps.

Encore plus de clichés-souvenirs de Vicky à découvrir dans la galerie-photos.

Vicky_Anniversaire32_02