Sauv’Equi sous les eaux !

"Pluie de février emplit le grenier", professe un dicton. Sauv’Equi ne devrait donc plus avoir de souci pour financer la nourriture de ses protégés si l’on s’en réfère aux inondations que son refuge vient de subir. Allez, on y croit, ce n’est pas un peu de pluie qui va entamer notre moral et on compte toujours sur vous, chers internautes, pour nous soutenir par vos dons ! Selon vos moyens ; les petits cours d’eau font les grandes rivières, n’est-ce pas ?

Inondation_02

La formule est loin d’être anodine quand on voit comment les parcs loués par Sauv’Equi ont été copieusement arrosés le 9 février et les jours suivants tant il a plu sur la Lorraine.  Avec une telle intensité que le cours d’eau qui longe les prés a débordé ! Résultat : un paddock complètement ennoyé et des équidés à sortir de là en urgence. Même s’ils savent naturellement nagés, les chevaux et les poneys n’apprécient pas forcément de se retrouver les pieds dans l’eau, sans crier gare.

L’alerte donnée par Carine, notre présidente, a , heureusement, été suivie d’effet : les fidèles bénévoles de Sauv’Equi se sont débrouillés pour venir l’aider. Ça fait chaud au cÅ“ur même si des coups de main extérieurs auraient aussi été bienvenus. Tant pis ! L’équipe Sauv’Equi a ramassé les détritus et objets en tous genres retrouvés après le déluge, remis en état les clôtures, tout nettoyé comme à son habitude.

 

 

Inondation_01 Inondation_03

Inondation_04 Demeure une question : est-ce que cet affluent va, un beau jour, être débarrassée par qui de droit de tous les déchets qui le souillent ? Contactée, la technicienne "rivières" du Syndicat intercommunal d’aménagement hydraulique de la Seille est rapidement venue constater le phénomène sur place. En espérant qu’une solution soit trouvée pour éviter d’autres désagréments à l’avenir !

Le Républicain Lorrain a évoqué les inondations subies par Sauv’Equi. ici et ici