Les crottins, ces « brioches de paille »

Crottins brioches

Dans son petit abécédaire insolite paru l’an dernier à l’occasion des Jeux Equestres Mondiaux en Normandie (Le tour du monde en 80 chevaux, "Arts équestres", Actes Sud), l’écrivain-voyageur Jean-Louis Gouraud a eu la bonne idée de consacrer un chapitre aux crottins. Et de rappeler que le poète Francis Ponge s’extasiait devant le cheval, «ce noble animal qui ne se nourrit que d’air et que d’herbes » pour produire « des brioches de paille et des pets tonitruants et parfumés » (Pièces, Gallimard, 1962). Jolie définition, non ?