Le dentiste est passé !

dentiste_001

Pour s’alimenter correctement, rien de tel qu’une bonne dentition ! Chaque année, les protégés de Sauv’Equi reçoivent donc la visite d’un professionnel qui va examiner leurs molaires, prémolaires, crochets (uniquement présents chez les mâles) et incisives. Jean-Claude Masse est venu au printemps, avant la mise au parc, vérifier si tout allait bien pour Axia, Vicky, Harachesne et les autres.

dentiste_002

dentiste_003

Comme à chaque fois, ce membre de l’Association européenne de dentistes équins leur a ouvert gentiment la bouche avant d’inspecter les tables dentaires et de limer les dents des chevaux qui en avaient besoin, éliminant les pointes (ou surdents) qui peuvent parfois apparaître sur la mâchoire inférieure ou supérieure. En effet, le cheval possède des dents à croissance continue, poussant de 2 à 4 millimètres par an. Avec ses instruments, notre dentiste a aussi ôter le tartre apparu et rincer le palais des hongres et des juments. Pas de dent à arracher ; tout va bien !

Vacanciers, soyez vigilants !

L’été est propice aux voyages aux quatre coins du monde. Les touristes peuvent alors se voir proposer un tour en calèche pour visiter tel site, voire monter à cheval pour se rendre dans un lieu qui mérite le coup d’oeil. Prière alors de ne pas détourner son regard si le cheval ou l’âne ne paraît pas en bon état de santé. Chaque vacancier se doit, au contraire, d’être responsable en veillant à ce que l’animal soit bien traité !

A lire cet article du Républicain Lorrain à propos du sort difficile de chevaux en Jordanie.