La saison au pré, ça se prépare !

C’est souvent au mois de mai, avec l’arrivée d’une météo clémente, que les chevaux sont mis au parc. Un moment généralement joyeux pour peu qu’on prenne ses précautions.

IMG_Pre_03_02

La première est de sortir progressivement les équidés dans les prairies pour qu’ils se réhabituent à manger de l’herbe après l’hiver, tranquillement, sans se jeter dessus. A Sauv’Equi, on y a veillé chaque jour. Car "l’herbe jeune, à l’inverse du foin, contient une quantité d’eau très élevée (environ 85%), beaucoup de protéines, de dérivés aminés et des sucres" (source Cheval Santé, avril-mai 2012) la rendant très énergétique et souvent trop riche.

IMG_Pre_01_02

Il faut aussi penser à préparer les parcs en refaisant les clôtures, en tendant les fils électriques, en installant les abreuvoirs automatiques. Il en va de la sécurité et du bien-être des animaux. Faire le tour des pâtures en vérifiant s’il n’y a pas de plantes toxiques (ifs, colchique, laurier rose…) pour peu qu’on les reconnaisse est également fortement indiqué pour leur santé ! Penser aux groupes que l’on va constituer est également conseillé pour éviter "les bagarres" ou les mises à l’écart de certains par les dominants ! Pas si simple, tout ça !

IMG_Pre_02_02

Evidemment, avant la sortie du box, il faut vérifier que chaque animal n’est pas parasité par le biais d’une analyse de crottin en laboratoire (coproscopie) et lui administrer un vermifuge si besoin est. Ce printemps, un seul de nos protégés y a eu droit, les autres se défendant bien contre toute infestation. En début d’été, tout le monde sera à nouveau vérifié. En attendant, à eux, la bonne herbe !