HOMMAGE

radoka

A toi ma douce Radoka, ma princesse noire.

A 2009, l’année où je t’ai adoptée en fin d’année, pour notre plus grand bonheur.

A ces 5 années passées ensemble, trop courtes, mais si riches de tout ce que tu m’as apporté.

A ces 26 années passées auprès de ton ami Ange, avec qui tu as - entre autres - pratiqué du treck en attelage à 4, et qui ne manquait pas de venir te saluer à chaque fois qu’il passait à Metz.

A 2008, année où tu es arrivée chez Sauv’Equi, avec tes soeurs Sarrat et Reinette parce que ton maître et ami voulait pour vous 3 une belle retraite pleine de vertes pâtures.

A tous tes amis des Centres d’Aide par le Travail dont tu as fait le bonheur. Ton calme et ta douceur ont fait de toi le cheval référent de Sauv’Equi pour pratiquer leur activité hippo-sociale ; toi, ma Radok, sereine et tolérante lorsqu’ils te pansaient, avec leurs gestes quelquefois maladroits. Tu aimais les caresses qu’ils te donnaient sans compter, ravis de ton contact.

A toi, ma Radok, dont le carnet de santé indiquait "poney de race mérens", tu parles d’un poney…

Tu me manques Radoka.

Tu manques à Quarina, ta copine, avec qui tu passais toutes tes vacances de printemps et d’été, sous l’oeil vigilant de ton pote Pascal.

Le 28 février dernier, à presque 32 ans, tu t’es endormie dans mes bras, en douceur. Même si ma peine était (est toujours) immense, je te devais bien ça : être là pour toi jusqu’au bout.