Quand les adultes s’expriment : merci GiroflĂ©e !

L’association GiroflĂ©e a fait rĂ©agir des enfants sur l’action de Sauv’Equi. Preuves en sont, les diffĂ©rents dessins et textes que nous avons diffusĂ©s au fil des mois sur ce blog.

A découvrir également les messages et illustrations de deux membres de Giroflée.

Autant d’encouragements pour Sauv’Equi !

 

"Le dĂ©but de l’aventure, c’est GiroflĂ©eMarie Laure

L’adopter, fut une Ă©popĂ©e !

Ensuite est arrivé Adonis

Car le moment Ă©tait propice.

Puis, rencontre avec Sauv’Equi

Sauver qui ? La poésie ?

Mais non ! C’est une association

Une maison pour chevaux, pour Cadichon

Et notre bonne vieille Hara d’Or,

Plus grosse qu’un doryphore ! "

Marie-Laure M.

 

"Nappée de caramel, indolente, Giroflée

La sauver, la choyer, une riante épopée

BĂŞte Ă  manger du foin, mais point sot, Cadichon

Dans son prĂ© vert, "feuilles" au vent, veille l’association

Ils se battent, pillent les abattoirs ; les "Sauv’Equi"

Ont pour seule arme, pour seule alliée, la poésie

L’une partie, l’autre vient, vieux et beau, Adonis

Cru perdu, mais bien vif, la lutte lui fut propice

Compagnon d’infortune, sang pur, Hara d’Or

Broute, trotte, taquinant du sabot, les doryphores. " 

Nadine

Nadine M.

 

"Pas une fleur mais une belle jument ardennaise, Giroflée.

Sa vie, pleine de rebondissements, fut une épopée !

Pas un dieu grec mais un fier cheval notre Adonis !

Lui aussi fut sauvĂ© au moment propice…

Bien plus grosse et plus attachante qu’un doryphore,

Notre nouvelle protĂ©gĂ©e au doux nom d’Hara d’Or !

Autour d’elle, sa soeur, ses amis et un certain Cadichon,

Tous recueillis, nourris, dorlotés par une association

A laquelle je dédie cet hommage déguisé en poésie.

Merci et bravo à tous les bénévoles de Sauv’Equi

Marie-Laure M.