Paul, un brin poète !

La venue de l’association GiroflĂ©e au refuge Sauv’Equi a donnĂ© envie Ă  Paul de faire quelques rimes plutĂ´t rĂ©ussies. Sans oublier un très beau dessin ! A Sauv’Equi, on apprĂ©cie ! 

Un jour, je suis allé voir Giroflée

Maintenant, elle a vécu une grande épopée

Un jour, un âne naît du nom de Cadichon

Aujourd’hui, Cadichon est dans une grande association

Demain, je ferai partie de Sauv’Equi

C’est pourquoi j’Ă©cris cette poĂ©sie

Mardi ce sera le tour d’Adonis

J’arrive et il hennit au moment propice

Mercredi, j’irai voir Hara d’Or

Qui est beaucoup mieux qu’un doryphore."

Photo_09

N’oubliez pas la pierre à sel !

Certains propriĂ©taires d’équidĂ©s oublient d’en mettre une au prĂ©… Pourtant, il est important d’installer une pierre Ă  sel au box - idĂ©alement hors de la mangeoire - mais Ă©galement d’en dĂ©poser une au parc, si possible Ă  l’abri de la pluie. De façon Ă  ce que le cheval autorĂ©gule sa consommation.

Le chlorure de sodium est, en effet, contenu dans les pierres Ă  sel blanche (source Les Haras nationaux) et fait partie des mineraux Ă  absorber.

Chez Sauv’Equi, certains chevaux, comme les frangines Hara d’Or et Harachesne, préfèrent lécher une pierre à sel de couleur rose. Une particularité due à « leur haute teneur en fer, potassium et magnésium, essentiels pour rester en bonne santé » selon les spécialistes des compléments naturels pour animaux Hilton’s Herbs. Ces pierres à sel de l’Himalaya, ressemblant à un énorme diamant, sont aussi « dures comme la pierre » pour éviter qu’elles n’éclatent en morceaux sous les dents des plus gourmands (enfin, tout dépend de l’animal !).

DSCN3026

Sergueï adore lécher une pierre à sel blanche, au pré comme au box.

Les chevaux selon Elina

 

Photo_11

 

Comme les autres enfants venus au refuge avec l’association GiroflĂ©e, Elina a laissĂ© un souvenir Ă  Sauv’Equi : quelques vers et une illustration.

" Il Ă©tait une fois un âne qui s’appelait Cadichon qui aime les cornichons.

Et Hara d’Or qui dort,

A côté de Giroflée qui était dans ses pensées.

Et Adonis qui aime Nice. "

 

Merci Elina !