Un petit mot de Jean-Luc

Jean-Luc est un ancien résident du Centre d’Aide par le Travail de Moulins-lès-Metz. Avec son groupe, il était là aux débuts de Sauv’Equi, dont il a toujours suivi l’évolution. Depuis plusieurs mois, il nous rejoint régulièrement tous les samedis matins pour nous aider aux soins, au curage des boxes, au pansage, etc… Sa bonne humeur et son bon esprit sont bien appréciés de l’équipe qui l’entoure.

Il nous a écrit quelques lignes, heureux et fier d’avoir pu poser avec notre grand Sergueï :

Jean Luc - Aquilas

 

 

“Je suis très content d’être à Sauv’Equi pour m’occuper des chevaux, et retrouver les chevaux dont je m’occupais dans le temps”. Merci !

 

A samedi Jean-Luc !!!

Le Vosgien !

chaman_2014_05Vous vous souvenez de Chaman ? Allons, rappelez-vous, un ancien pensionnaire du refuge, mais si cherchez-bien . Ça y est, vous le remettez ? Alors je peux vous dire qu’il va très bien, en même temps il est tombé (voilà bientôt 4 ans) dans une maison exceptionnelle ! Il suffit de revoir les photos de 2008 pour comprendre, il a un régime alimentaire à faire pâlir de jalousie les plus grands cracks des hippodromes et l’arme secrète de Martine, je peux vous le confier, c’est le « Choco Bn à la fraise ». Chaman est tellement bien dans ses sabots qu’il bénéficie d’un régime de faveur, il a le droit de se promener en totale liberté autour de la ferme et même d’aller chercher lui-même sa salade dans le potager. Il accepte quand même de partager les parcs avec ses deux copines, mais les « Choco Bn à la fraise » non !

Les amis de Justine

En ce mois de juillet, Sauv’Equi vous fait partager la prose poĂ©tique de Justine, venue au refuge avec l’association GiroflĂ©e. Bonne lecture, chers internautes, et merci, Justine !

Photo_06

 "Il Ă©tait une fois un cheval qui s’appelait GiroflĂ©e.

Il aimait regarder les girouettes le matin et il voyait

Tous les jours un âne nommé Cadichon

Qui aimait les cornichons.

De l’autre cĂ´tĂ©, un cheval qui s’appelait Adonis Ă©tait très ami avec Hara d’Or.

Adonis courait beaucoup et Hara d’Or mangeait des boutons d’or

Et regardait souvent le magicien d’or.

Tous les quatre se rencontrèrent et devinrent amis."