Aux petits soins pour Aquilas !

Aquilas

Il est loin le temps des concours hippiques pour Aquilas. Notre Selle-Français de 26 ans profite désormais d’une retraite bien méritée en attendant, un beau jour, d’être adopté par quelqu’un qui saura parfaitement veiller sur lui. Car notre adorable alezan est emphysémateux.

Comme le foin lui est interdit, Sauv’Equi n’hésite pas à le nourrir avec du préfané, un foin vert emballé de façon très serrée dans un plastique spécifique qui lui permet de garder un certain taux d’humidité (à la base, l’herbe haute coupée est emballée à l’abri de la lumière quand elle est encore un peu humide). Indiqué dans le cas de problèmes respiratoires, ce type de fourrage coûte cher, surtout qu’il faut un certain nombre de ballots à se faire livrer par un professionnel ! Le coût n’équivaut sans doute pas à celui du foin de Crau AOC qui nourrit certains champions mais reste onéreux pour une association non subventionnée comme Sauv’Equi.

Une somme à laquelle il faut ajouter la litière de copeaux (surtout pas de paille pour notre ami), la pension-box et un aliment pour chevaux seniors. Bref, Monsieur Aquilas fait débourser à Sauv’Equi plus de 500 euros par mois rien qu’à lui tout seul, sans compter son traitement médicamenteux en cas de crise et tous les autres soins habituels (parage du maréchal-ferrant, vaccins, examen des dents) ! Mais il le vaut bien !

Si vous voulez nous aider à continuer à proposer des soins appropriés à nos protégés, vous pouvez faire des dons à Sauv’Equi (voir rubrique «faire un don»). Ils sont déductibles des impôts puisque notre association est reconnue d’intérêt général. Aquilas et tous les autres vous remercient par avance pour votre geste.