Affaire Icare : la suite

La triste fin de l’un de nos anciens protégés fait couler beaucoup d’encre. Vous trouverez, dans la revue de presse, les trois derniers articles parus dans le quotidien régional Le Républicain Lorrain qui s’intéresse à cette horrible affaire. Pour que plus jamais cela ne se reproduise ? A Sauv’Equi, on aimerait tellement y croire ! En attendant, on ne répétera jamais assez qu’on ne confie pas son cheval, encore moins à quelqu’un qu’on n’a jamais vu et qui est installé à des kilomètres de chez soi. Carine Brocard-Dedola, l’actuelle présidente de l’association, tient à souligner que < Sauv’Equi aurait évidemment repris Icare pour lui assurer une digne fin de vie si elle avait été mise au courant >. L’équipe Sauv’Equi a, malheureusement, découvert l’horrible fin de ce cheval, sauvé en 2007 avant d’être adopté, par l’article du journal du 7 juillet 2013 (voir ci-dessous sur le blog). A Sauv’Equi, on pense tous fort à lui.