Shayne s’éteint à l’âge de… 51 ans

Nous lui avions consacré quelques lignes en août dernier.

Le plus vieux cheval du monde a tiré sa révérence il y a une quinzaine de jours en Angleterre. Shayne, 51 ans, a vécu ses dernières années au Remus Memorial Horse Sanctuary, un refuge près de Londres. Un croisé pur-sang irlandais d‘1,52 m qui affichait une belle aisance à un âge aussi canonique. Qu’il repose en paix, aux côtés de ceux qui nous manquent tant !

The elderly nag lives on a diet of fibre, alfalfa nuts, sugar beet and chaff

Photo : Peter Lawson/Eastnews Press Agency Ltd

Une pensée particulière pour le cheval d’une amie de Sauv’Equi qui vient lui aussi de disparaître à l’aube de ses 37 printemps.

Le secret de longévité de ces chevaux incroyables ? Sans doute une santé solide et le caractère qui va avec mais aussi, sûrement, le fait de vivre en compagnie de propriétaires qui ont pris soin d’eux jusqu’au bout et les aimeront toujours.

Pour en savoir plus, consulter les articles suivants :  cheval magazine,  MailOnline

Scandale viande de boeuf/cheval - suite

Ce n’est pas du boeuf mais du cheval que mangent des personnes du monde entier à leur insu ! Depuis début février, cette scandaleuse tromperie, d’abord décelée en Irlande, ne cesse d’être dévoilée dans de nombreux autres pays. Adeptes des plats préparés, méfiance !

Prenez connaissance de cet article du Nouvel Observateur.qu’un de nos fidèles adhérents nous a fait parvenir il y a quelques temps.

On ouvre bien grand la bouche !

photo6

C’est une visite incontournable chaque année. Le dentiste équin vient une journée au refuge pour examiner la dentition de chaque protégé de Sauv’Equi. Harachesne, Samba, Ourasi, Le Mareyeur  ou encore Sergueï, présentés par Carine, Christelle et moi-même, se prêtent alors plus ou moins de bonne grâce à l’examen. Peut-être pas convaincu autant que nous du bienfait d’ouvrir grand la bouche face à ce professionnel. Pourtant, en consultant le dossier de chacun, Jean-Claude Masse peut comparer leur denture et les soins faits l’an passé et rectifier si besoin. Enlever un peu de tartre, limer ici ou là, voir s’il n’y a pas de carie ou une molaire qui bouge… Ce technicien expérimenté nous renseigne aussi sur l’état de la croissance d’une jeune jument, sur la qualité de la denture d’un vieux cheval. Il en va de leur capacité à tous à continuer à manger leur foin avec appétit avant, bientôt, de savourer l’herbe du parc !

Les photos dans la  galerie d’images