Madame la Sous-préfète en visite au refuge !

En tournée dans les différentes communes de sa circonscription, Odile Bureau s’est arrêtée à Volmerange-lès-Boulay et a pris le temps de visiter la ferme de Pierre Albert. La sous-préfète de Boulay, accompagnée de tout un aréopage d’élus dont le maire Gérard Vécrigner, a donc découvert l’association Sauv’Equi et son refuge installé dans une partie de la propriété de l’agriculteur. Accueillie par Elisabeth et Patricia, deux bénévoles, elle a fait connaissance avec Vicky, notre doyenne de 29 ans, tout en posant des questions sur le fonctionnement de Sauv’Equi. Cavalière, propriétaire de chevaux avec sa famille, Odile Bureau n’a pas hésité à me suivre au parc pour saluer le reste de la troupe, pas encore rentrée au box. En tailleur, la représentante de l’Etat n’a pas hésité à enfiler les bottes prêtées par Elisabeth pour affronter le sol boueux, avant de repartir avec un «book» préparée par Claudine lui expliquant plus longuement les missions de l’association. Merci, Madame !

CIMG2020

Pour ceux qui l’ignorent encore, Sauv’Equi prend soin actuellement de quatorze équidés comme n’importe quel propriétaire respectueux le ferait : vaccins, soins vétérinaires, de maréchalerie, visite du dentiste, de l’ostéopathe, coprologie, vermifuge, et, bien sûr, pansages, sorties régulières et câlins ! Chaque cheval, âne et poney, montable ou pas, est à adopter par des personnes sérieuses et surtout prêtes à s’engager auprès de lui toute sa vie. Bref, à le faire entrer dans sa famille ! En attendant, leurs parrains et marraines et une petite équipe de bénévoles de terrain veillent sur tous et contribue à la survie du refuge. Leur REFUGE.

L’autre mission de Sauv’Equi - et pas la plus facile - est de lutter contre la maltraitance et la négligence en intervenant sur des signalements. Malheureusement, même quand la cruauté ou le manque de soins est avéré , cela reste difficile pour une modeste association comme la nôtre d’aboutir au sauvetage de l’animal. Puissent à l’avenir les pouvoirs publics nous aider à mieux nous faire entendre ! A défaut que des individus peu scrupuleux changent radicalement de comportement… C’est l’un de nos voeux pour 2013 !

PS : Merci à Thierry Pargny pour les photos prises lors de cette visite.