Eh les copains : J’ai UN SECRET à partager avec vous

   Waouh les copains, je suis super excitĂ© ! Il y a quelques jours, j’ai entendu ma marraine qui discutait avec une copine, je n’étais pas très loin, alors j’ai Ă©coutĂ©. Je sais, ça ne se fait pas trop, mais ça valait le coup. Je l’ai entendu prononcer le mot « adoption » alors vous pensez bien que j’ai ouvert grand mes oreilles. Et bien oui, je crois que c’est de moi qu’elle parlait. Vous vous rendez compte les copains, ça y est je vais l’avoir ma famille, je vais enfin pouvoir dire que je suis Ă  elle et rien qu’à elle. Bon c’est sĂ»r, ici je vous ai, j’ai toute l’équipe qui s’occupe de moi quotidiennement, et ça je ne l’oublierai jamais, j’ai mes potes Surfing, Serguei, Aquilas, Le Mareyeur, et votre amitiĂ©, ça n’a pas de prix.

DIVERS 250Mais depuis le temps que j’attends ce moment, elle m’en avait parlé un jour, elle m’avait dit que dès qu’elle pourrait, je rejoindrais Quo, Joyce, Quarina et Radoka. Radoka, se souviendra t-elle de moi ? On était ensemble dans le même parc il y a quelques années, ce serait sympa qu’elle me reconnaisse, on s’entendait bien. Et puis j’avoue que j’ai un peu la pétoche quand même de me retrouver avec cette petite bande qui se connait bien. Va falloir que j’y aille en douceur pour me faire accepter, j’espère que Quo ne sera pas jaloux, mais on m’a dit qu’il était joueur et taquin, alors j’espère qu’on pourra piquer des galops ensembles dans le pré.

Ce qui m’inquiète aussi, c’est Surfing, toi mon ami depuis le début. Je suis arrivé après toi, mais on m’a raconté combien tu avais souffert. On en a vécu des choses ensembles, on a partagé notre foin lorsqu’on était au box côte à côte à Volmerange, on se le poussait du bout du nez pour que l’autre puisse en profiter, c’était marrant et attendrissant. Et puis on est inséparables. J’avoue que ça me peine de te laisser, et j’espère que tu ne vas pas déprimer.

Carine a je crois tout prĂ©parĂ© pour que ma marraine puisse continuer les soins qui me sont donnĂ©s Ă  Volmerange. Car je suis sujet Ă  de la gale de boue. Bah, ça ne fait pas peur Ă  ma marraine, et elle sait que j’aurais besoin de beaucoup d’attentions pour que je puisse m’intĂ©grer le mieux possible. Mes vaccins sont Ă  jour, je garde le mĂŞme marĂ©chal ferrant, près Ă  partir  !

Voilà, c’est une nouvelle vie qui m’attend dans quelques semaines. Je suis un peu fébrile, mais tellement impatient.

Mais surtout, je n’oublierai pas que c’est grâce à vous tous, les bénévoles de Sauv’Equi, grâce à l’équipe des administrateurs, qu’aujourd’hui, je suis en pleine santé, grâce à tous les soins qui m’ont été prodigués, grâce à toutes les attentions dont j’ai fait quotidiennement l’objet.

Et vous savez quoi les copains : je suis HEUREUX , tout simplement HEUREUX !!!

Je vous souhaite du fond du cœur de vivre vous aussi ce même bonheur. Je vous raconterais bientôt comment se sont passées mon arrivée et mon intégration !!!

YOUPI ! la vie est belle belle belle !!! Aller Surf, un p’tit galop, ça te dit ?

SAUV’EQUI PRESENT AU CRI-BIJ

Notre association a participé samedi 6 octobre en compagnie d’autres associations mosellanes à “La journée de l’engagement” organisée par le CRI-Bij à l’île du Saulcy à Metz.

P1160878

Cette journée nous a permis de découvrir l’action menée par ces autres associations et nous avons pu assister à une conférence instructive sur le mécénat et le sponsoring.

Les visiteurs pouvaient consulter plusieurs tableaux d’affichage où étaient regroupées toutes les demandes de bénévolat des associations présentes ou non, ainsi que la documentation disponible sur celles-ci.

Le CRI-Bij à l’occasion de cette manifestation fêtait aussi ses 40 ans d’existence.

Ce mois-ci notre association soufflera, elle, ses 5 bougies.

CRi-Bij-logo-40Ans

Cinq ans d’existence, ça se fête !

gateau2

Voilà déjà cinq ans que Sauv’Equi vient en aide aux équidés abandonnés ou maltraités. Cinq années riches en émotions fortes, au nom du respect du cheval. Entre parrainages et adoptions, belles rencontres et signalements difficiles, petit miracle et disparition brutale, désillusions et grands bonheurs. La motivation de notre équipe pour tenir le choc ? Le bien-être de nos protégés et la ferme volonté de leur trouver de nouveaux propriétaires qui sauront, après nous, les aimer et les soigner ! < C’est pour eux que vous êtes là ce soir >, a insisté Carine Brocard, notre présidente, lors de la soirée-anniversaire organisée de la plus belle des manières par Claudine, notre maîtresse de cérémonie incontestée, avec l’aide de Christelle, Valérie, Pascal et toutes les bonnes volontés qu’on ne peut citer sans craindre d’en oublier mais qu’on remercie ici infiniment.

< Participer à notre cinquième anniversaire, c’est aider les chevaux, les ânes, les poneys de Sauv’Equi >, a continué Carine, applaudie par tous les convives de ce repas dont les bénéfices serviront à soutenir le refuge. Un lieu que notre présidente, investie au sein de l’association depuis ses débuts, et les bénévoles qui l’assistent fidèlement font fonctionner avec le plus grand sérieux et une implication de tous les instants. Ce qui n’empêche pas les fous rires et les fêtes comme dernièrement à Sanry-lès-Vigy !

danse4 Une soirĂ©e-anniversaire oĂą l’on a pu voir avec plaisir les parrains et marraines Sauv’Equi qui avaient pu se  libĂ©rer - les autres nous accompagnant par la pensĂ©e, n’est-ce pas Lilli ? Mais aussi des personnes qui rĂ©pondent toujours prĂ©sentes quand on les sollicite : Lucien et l’association de country Apac, la compagnie de spectacles Ă©questres Equidestra, d’autres visages familiers qui nous soutiennent au long cours et aussi de nouveaux venus qui ont entendu parler de Sauv’Equi. On espère sincèrement que tous ont passĂ© un bon moment !

Nous, on a pris ça comme un encouragement à poursuivre notre mission. Continuer à oeuvrer pour que Vicky, notre doyenne, Ursulla, la benjamine, et toute la troupe s’épanouissent en toute quiétude en attendant de trouver une dernière belle famille. Mais également convaincre le plus grand nombre qu’un cheval - comme tout animal de compagnie -, s’assume jusqu’au bout.

Une mission que l’équipe Sauv’Equi, renouvelée autour de quelques piliers restés acquis à sa cause, tente de remplir depuis cinq ans en toute modestie mais avec force conviction.

L’équipe Sauv’Equi !