A la santé du Pressoir !

apple

Depuis que le refuge Sauv’Equi est installé à Volmerange-lès-Boulay, le conseil d’administration et les bénévoles actifs de l’association ont pu se rendre compte de la vitalité – ça tombe bien ! - du secteur associatif de cette commune du Pays de Nied.

Créé en 1991 par la volonté d’une vingtaine de copains, le Syndicat arboricole et horticole a, par exemple, monté une distillerie artisanale en rénovant une ancienne station d’épuration désaffectée. < Le maire Gérard Vécrigner fut l’instigateur, le catalyseur et le maître d’œuvre des trois activités du syndicat : la distillerie, la vigne et le jus de pomme >, souligne Patrick Tutin. Aujourd’hui, environ 600 particuliers viennent ainsi distiller leur propre récolte de mirabelles, quetsches, poires, prunes (conformément à la législation en Alsace-Moselle) pour la transformer en eau de vie – à consommer avec modération ! - ou en faire du jus de fruits avec l’aide du syndicat. Tous bénévoles, les membres de ce dernier s’occupent également de l’entretien des 200 arbres des chemins communaux et des 10 ares d’une vigne classée « Patrimoine et folklore ». < Ne pouvant pas être vendu, le vin produit est généreusement offert à la dégustation lors de réunions et fêtes >, assure notre interlocuteur.

Ce mois de septembre coïncide avec la saison de pressage au sein de l’atelier « jus de pommes ». < Quatre à cinq bénévoles permanents sont présents toute la journée pour manipuler les différentes machines : râpe, presse, centrifugeuse et pasteurisateur >, annonce Patrick Tutin. La cotisation annuelle mise à part, il est d’usage que le visiteur partage son casse-croûte avec celui qui va l’aider à fabriquer son fameux jus de fruits.

En plus de recevoir des groupes d’écoliers ou des touristes, les amis du Pressoir comme on l’appelle par ici ont aussi pris l’habitude de prêter leur local aux associations du village qui le souhaite. Sauv’Equi a déjà pu en bénéficier. Une proposition spontanée d’amis de la nature qu’elle a beaucoup appréciée.