Sauv’Equi au quotidien

Aujourd’hui, notre association assure l’hébergement et l’entretien de 3 ânes, 2 poneys et 11 chevaux.

Toute la petite tribu est rassemblée depuis l’automne dernier à Volmerange-les-Boulay. Chaque jour, des membres de l’association se rendent sur place pour vérifier l’état de chaque animal, particulièrement lorsqu’ils sont au parc, vérifier qu’il n’y a pas de blessures, prodiguer éventuellement les soins qui font tous l’objet d’un protocole établi par notre vétérinaire.

Mais nos loulous font aussi l’objet de soins particuliers et réguliers, selon un planning précis afin de ne pas rater les échéances : le maréchal ferrant, bien entendu, les vermifuges et vaccins annuels, le dentiste ! Et deux fois par an également, c’est la collecte des crottins qui permet d’effectuer une coprologie afin de déterminer quel vermifuge doit être adapté à l’état de l’équidé. Quelques longues heures à attendre patiemment que chacun dépose sa contribution à la collecte … ! Carine « s’éclate » avec patience !!! La dernière opération de  collecte  a eu lieu le mois dernier, les résultats étaient plutôt positifs, seuls quelques équidés ont eu droit au traitement. Signe d’une bonne gestion des pâtures, mais surtout d’une bonne santé de nos équidés.

Sous l’impulsion de Serge, soutenu par quelques bĂ©nĂ©voles, notre activitĂ© « handicap » prend de l’ampleur, et les demandes d’accueil sont nombreuses, plus que les bĂ©nĂ©voles disponibles … De nouveaux partenariats, des anciens toujours fidèles, des Ă©changes toujours aussi riches avec les Ă©quipes que nous recevons, le sourire et la satisfaction des personnes handicapĂ©es que nous recevons est notre plus belle rĂ©compense, et redynamise les bĂ©nĂ©voles qui sont lĂ  pour les accueillir. PrĂ©cisons que ces groupes sont toujours encadrĂ©s par du personnel professionnel.

Certains d’entres nous, notamment les administrateurs, mais également quelques fidèles qui connaissent bien le fonctionnement de l’association, sont régulièrement sollicités pour recevoir les visiteurs. Et pour tous ceux qui partagent le quotidien de Sauv’Equi, il y a toujours de quoi s’occuper entre les pansages, les soins , l’entretien du matériel, les promenades en longes, et plein de petites choses annexes et le tout dans une bonne humeur toujours présente !

Côté financier, rappelons que Sauv’Equi ne vit que grâce aux dons, parrainages,  adoptions et de trop rares subventions . Mais si les parrainages permettent de couvrir une partie des dépenses, en revanche les frais relatifs à la maréchalerie, les frais vétérinaires, les frais incontournables (vaccins et vermifuges, médicaments …) ont un coût important. Une belle journée « portes ouvertes » le 22 mai dernier, des soirées et/ou manifestations organisées permettent de dégager un peu de bénéfice toujours bienvenu. Mais les fins de mois nécessitent une gestion rigoureuse de la part de notre comptable, Solange.

Enfin, rappelons également que Sauv’Equi n’est constitué que de bénévoles, et chacun sait que le bénévolat devient de plus en plus difficile. Mais une motivation inébranlable pour les fidèles que nous sommes !

Et pour reprendre une expression connue : « Sauv’Equi, ce n’est que du bonheur !», Venez rencontrer nos 16 pensionnaires, vous en serez convaincus.

Joyeux anniversaire Ursulla !

2011.07.18

9 septembre 2008 : une petite merveille pointait le bout de son museau : ma jolie URSULLA. Ta maman, AXIA, était très fière de toi, et nous, nous étions très heureux de cette petite puce qui est devenue la mascotte de Sauv’Equi.

9 septembre 2011 : Tu as maintenant 3 ans. Tu as grandi si vite ! Tu es jolie comme un cœur, toujours espiègle et facétieuse, mais la sagesse acquise l’été dernier au contact des mamies de Sauv’Equi commence à faire son effet.

Tu es si mignonne, câline et rigolote que je craque pour toi. Tu es aussi jolie que ta maman auprès de qui j’ai appris tant de choses (notamment à avoir une bonne assiette …, les anciens de Sauv’Equi se souviendront …).

Ursulla, tu es la plus belle dans mon cœur, je t’adore, et je te souhaite un très JOYEUX ANNIVERSAIRE.

Noémie.

La bouche grande ouverte

IMG_1265

Chaque année, ils y ont droit. Visite chez le dentiste obligatoire. Enfin, c’est plutôt le spécialiste qui se déplace à eux pour une question évidente de transport ! En cet été 2011, Jean-Claude Masse a inspecté les dentitions de chacun des seize équidés de Sauv’Equi. Ce membre de l’Association européenne de dentistes équins n’avait pas oublié que certains étaient plus délicats que d’autres… Ah, la trouille du dentiste ! Sans parler que garder la bouche ouverte quelques minutes en ne bougeant pas n’est pas du goût de tout le monde !

AssistĂ© de Carine, CĂ©cile, Christelle ou encore de StĂ©phanie qui lui ont prĂ©sentĂ© ses patients du jour, le professionnel venu de l’Yonne a pris tout son temps pour dĂ©tecter une quelconque anomalie. Tiens, une dent de loup (persistance d’une prĂ©molaire de lait) chez miss Ursulla et lĂ , une dent de cochon dans la dentition du bas de ce cher Ferdinand ! Le dentiste Ă©quin a limĂ© quand cela Ă©tait nĂ©cessaire, voire arrachĂ© quand il Ă©tait judicieux de le faire, rĂ©pondant aux questions de Serge et des uns et des autres dĂ©sireux de comprendre chaque dĂ©marche.

La bonne santé des dents chez un âne, un poney ou un cheval, c’est important, si l’on veut que la bonne herbe, l’orge ou les granulés profitent à chacun et que l’équidé se sente bien au quotidien !