meilleurs voeux!

SergueĂŻ se joint Ă  toute l’Ă©quipe de Sauv’Equi pour vous souhaiter une bonne et heureuse annĂ©e 2011!

 

sergueĂŻ

Igor et Ferdinand le retour!

Ce n’était pas prĂ©vu comme ça mais c’est notre copain Cadichon qui est carrĂ©ment content ! Après avoir Ă©tĂ© adoptĂ©s il y a plus d’un an, nous voilĂ  de retour parmi les protĂ©gĂ©s de Sauv’Equi ! Vous qui suivez les aventures de l’association n’avez pas pu nous oublier : c’est nous, Igor et Ferdinand ! La dame qui avait craquĂ© sur nos bonnes tĂŞtes et nos grandes oreilles a rencontrĂ© des difficultĂ©s personnelles et ne pouvait plus nous assumer. Heureusement, elle a eu la sagesse de recontacter Sauv’Equi (toujours propriĂ©taire Ă  25% de chaque Ă©quidĂ© qu’elle place, par prĂ©caution justement). Christophe est revenu nous chercher et nous avons dĂ©couvert les nouveaux locaux de l’association, Ă  Volmerange-lès-Boulay. En plus de retrouver le reste de la bande ! On vous raconte pas les braiements et les hennissements, vous imaginez ! Très rapidement, le vĂ©tĂ©rinaire est passĂ© pour vĂ©rifier notre Ă©tat, refaire les vaccins, voir si tout allait bien. On a aussi eu droit Ă  un vermifuge! Maintenant, on fait confiance aux fidèles bĂ©nĂ©voles de Sauv’Equi pour prendre soin de nous comme avant. Eux aussi on est content de les revoir, mĂŞme si on sait que cela n’est pas facile tous les jours, sans subventions et faute de bras suffisant… On garde toujours espoir de retrouver une famille aimante et respectueuse. Avec un peu de chance pour tous les trois car avec Cadichon on ne se quitte plus !

TRAGIQUE ACCIDENT SUR L’A16

80-4: A16 accident entre sortie abbeville nord et abbeville centre. Un camion de l'oise transportant 14 chevaux de courses dont certains ont dû être euthanasiésVendredi 07 janvier le chauffeur d’un camion transportant 14 juments pur sang pleines vers la Belgique a perdu le contrôle de son véhicule. Celui ci s’est couché intégralement sur la chaussée. Si le chauffeur et son passager ne sont que légèrement blessés, le bilan est très lourd côté équin… 7 juments sont décédées… Les juments en vie ont été transportées dans un centre équestre voisin pour leur apporter tous les soins nécessaires et surtout du réconfort, car elles étaient toutes en état de choc, ce qui est aisément compréhensible.

Voici l’article paru dans le courrier picard en date du 07 janvier.

Ce transport était effectué par un transporteur équin professionnel reconnu. Même si, malheureusement, un accident peut arriver au plus averti, il est l’occasion de rappeler que le métier de transporteur équin ne s’improvise pas, qu’il est indispensable de bien choisir le professionnel lorsque l’on veut déplacer son cheval dans les meilleures conditions. Malheureusement trop de personnes, se disant professionnelles, transportent des chevaux sans avoir d’agréments et parfois dans des conditions plus que discutables.