Déclaration de détention des équidés

Depuis le 25 juillet 2010, tout dĂ©tenteur d’Ă©quidĂ©(s) a l’obligation de se dĂ©clarer auprès de l’Institut français du cheval et de l’Ă©quitation (IFCE), en prĂ©cisant le(s) lieu(x) de stationnement d’Ă©quidĂ©(s) dont il est responsable », a soulignĂ© l’IFCE, jeudi, dans un communiquĂ©.Puce

Ces dispositions ont Ă©tĂ© publiĂ©es fin juillet au Journal officiel. Cette dĂ©marche a pour but de renforcer la veille sanitaire en France. Un dĂ©lai de 6 mois est prĂ©vu pour que les dĂ©tenteurs d’Ă©quidĂ©(s) rĂ©alisent leur dĂ©claration sur internet ou par courrier, prĂ©cise l’organisation.

Elle vise Ă  rĂ©pertorier un lieu accueillant des Ă©quidĂ©s et non les mouvements des Ă©quidĂ©s qui y transitent. Les mouvement d’Ă©quidĂ©(s) entre les diffĂ©rents lieux de stationnement dĂ©clarĂ©s sont, eux, Ă©tablis dans le cadre de la tenue Ă  jour du registre d’Ă©levage.

L’obligation de dĂ©claration du dĂ©tenteur et des lieux de stationnement, concerne tous les dĂ©tenteurs d’Ă©quidĂ©(s), qu’ils soient professionnels ou particuliers, propriĂ©taires ou non, et quelle que soit l’utilisation des Ă©quidĂ©s dĂ©tenus, Ă  l’exception des cliniques vĂ©tĂ©rinaires et des transporteurs, ajoute l’IFCE.

Le dĂ©tenteur d’Ă©quidĂ©(s) est une personne physique ou morale responsable d’un ou de plusieurs Ă©quidĂ©s, indĂ©pendamment du propriĂ©taire, Ă  titre permanent ou temporaire, y compris lors d’un marchĂ©, d’une exposition, d’une compĂ©tition, d’une course ou d’un Ă©vènement culturel. Concrètement, il s’agit du responsable d’un lieu oĂą sont stationnĂ©s des Ă©quidĂ©s, poursuit-il.

La dĂ©claration est dĂ©finitive et ne nĂ©cessite pas d’ĂŞtre renouvelĂ©e chaque annĂ©e. Toutefois en cas de modification, le dĂ©tenteur d’Ă©quidĂ©(s) devra, dans un dĂ©lai de 2 mois, transmettre Ă  l’IFCE les modifications des informations figurant dans sa dĂ©claration, notamment si un lieu de stationnement n’est plus utilisĂ©, de façon dĂ©finitive, pour des Ă©quidĂ©s, prĂ©cise-t-il.

Toute personne responsable d’un lieu oĂą des chevaux sont accueillis, est tenue de se dĂ©clarer dans les 6 mois qui suivent la publication du dĂ©cret (25 juillet 2010). Pour tout nouveau dĂ©tenteur, cette dĂ©claration doit ĂŞtre rĂ©alisĂ©e avant l’arrivĂ©e du premier cheval sur le lieu de stationnement concernĂ©.

La dĂ©claration peut ĂŞtre rĂ©alisĂ©e par Internet afin de gĂ©rer ses lieux de dĂ©tention, ou sur un formulaire papier qui pourra ĂŞtre fourni par l’IFCE (SIRE) Ă  partir de mi-septembre.

Pour plus d’informations, les dĂ©tenteurs peuvent contacter l’accueil de l’IFCE par tĂ©lĂ©phone au 0811 90 21 31 (prix d’un appel local du lundi au vendredi de 9h Ă  17h) ou par email .

Une soirée pour “Sauv’Equi”

Country-Living

Vous aimez les chevaux ? Alors, venez aider l’association Sauv’Equi en participant à une soirée dansante au foyer communal de Sanry-lès-Vigy le 25 septembre prochain ! Animé par Alex, avec la participation du groupe Apac Country, l’événement tournera autour d’un repas (demi-jambonneau, pommes de terre, fromage et dessert) et d’un séjour d’une semaine en Corse, offert par Corsicatours, à gagner !

Sauv’Equi soufflera ce mois-ci sa troisième bougie. Composée uniquement de bénévoles, l’association prend soin d’équidés maltraités ou abandonnés, au sein de son refuge désormais situé à Volmerange-lès-Boulay. L’objectif ? Les faire adopter par des personnes dévouées à la cause équine et soucieuses de leur assurer une vie paisible. En attendant, le parrainage, autre forme de soutien actif, permet de nouer un lien avec des chevaux et poneys venus de tous horizons, jeunes plein d’entrain ou à l’heure de la retraite, tout en contribuant aux frais importants d’entretien et de soins des animaux supportés par Sauv’Equi.

Reconnue d’intérêt général (les dons ouvrent droits à déduction fiscale), l’association accueille également des structures s’occupant de personnes déficientes pour autant de moments de détente auprès des chevaux. L’ouverture sur un autre monde, à la rencontre de Vicky, Hara d’Or, River, de l’âne Cadichon et de tous les autres !

Réservations pour la soirée dansante (20 €), avant le 10 septembre, au siège social de Sauv’Equi, 103 rue de Frescaty 57950 Montigny-lès-Metz. Renseignements : clic clic

Cheval Santé

Cheval SantéIl est toujours difficile de s’y retrouver dans la jungle de la presse spécialisée (équine). On y trouve de tout, pour preuve le nombre de magazines dédiés aux Chevaux sur les étagères des points presse est impressionnant !

Pour ma part, je me suis arrêté sur un magazine, il trônait sur la table de la salle d’attente de mon vétérinaire, je dois avouer que j’ai été immédiatement séduis par le sommaire, à tel point que dès ma sortie du cabinet, je me suis mis en quête d’un point presse pour l’acheter.

Après une lecture approfondie, je dois reconnaitre que les articles sont très intĂ©ressant, surtout lorsque comme chez nous, les chevaux prĂ©sentent parfois d’incroyables pathologies… NĂ©anmoins il faut garder une certaine distance, on sent bien la prĂ©sence de certains “lobbys” derrière la ligne Ă©ditoriale ! 

Je conseille sans retenue à tous les propriétaires d’équidés, la lecture sans modération de ce bi-trimestriel très intéressant et répondant de manière accessible et compréhensible de sujets parfois complexes.

Permettez-moi de vous préciser, Sauv’Equi ne touche aucune commission sur les ventes de ce mag.