“Sergueï” je suis de retour…

J’ai longuement hésité avant de reprendre la plume, il m’a fallu le temps de digérer ce « changement » de personnalité…Sergueï

J’ai beau avoir donné mon accord et même solliciter votre soutien pour permettre mon hospitalisation, mais quelque part, au plus profond de moi-même, je vous en ai voulu. Ce long silence après mon retour de Liège m’aura permis de prendre la mesure de ce que je vous dois réellement.

Je vis, je REVIS en lettres majuscules et en technicolor, grâce à vous tous, qui avez permis de financer cette intervention. Grâce à votre mobilisation, je suis aujourd’hui au milieu de mes potes dans un parc bien vert, ombragé, avec de beaux arbres, un ruisseau qui coule paisiblement en lisière d’une belle forêt où d’autres animaux que je ne connaissais pas viennent aussi s’abreuver, un vrai coin de paradis, comme j’en rêvais depuis des mois au fond de mon box.

Comble de bonheur, non seulement ce voyage aura permis d’accomplir cette intervention brillamment mais en plus ils ont réalisé un bilan complet de mes capacités motrices  pour s’assurer des suites de leur intervention de 2008, le rapport de ce bilan est très positif, malgré mes petits soucis de hanche de l’époque (en arrivant chez “Sauv’Equi”), aujourd’hui je suis jugé apte au travail, en clair, je suis autorisé à devenir le compagnon d’un cavalier, alors promis, juré craché, pour vous remercier et faire honneur à “Sauv’Equi”, je ferai tous les efforts nécessaires pour devenir un bon compagnon et satisfaire pleinement celui ou celle qui me choisira. J’ai des arguments, je suis jeune, grand, beau et j’ai du charme, de la prestance, alors venez me rencontrer et qui sait, peut-être aurons-nous le coup de foudre l’un pour l’autre…

Merci pour cette nouvelle vie que vous m’avez offerte et longue vie à “Sauv’Equi”.

La ligne bleue des Vosges

Axia notre belle Islandaise, vient de quitter le refuge, pensionnaire de Sauv’Equi depuis ses débuts elle vient de trouver une famille adoptive dans les Vosges.

Non seulement elle a trouvé une famille sympathique, aimante et soucieuse du bien-être animal mais en plus elle y trouve une copine de parc, âgée de 19 ans et venue sur ces crêtes Vosgienne jouir d’une retraite méritée après de nombreuses années de Trek.

Après deux bonnes heures de route, nous atteignons ce lieu dit à quelques encablures de Gérardmer, sur une crête magnifique, bénéficiant d’un panorama splendide.

Une fois les présentations faites entre les deux équidés, chacune jauge l’autre sans aucune agressivité et très vite, Axia prend possession de son nouvel espace.

Nul doute que ces deux là vont couler des jours heureux dans ce cadre idyllique…