Radoka, ma princesse noire.

Radoka Radoka, jolie et adorable mérens de 27 ans aujourd’hui, est arrivée chez Sauv’Equi début 2008, après des années de bons et loyaux services, notamment en endurance et en attelage avec Ange, son complice, maître et ami.

Paisible et douce, imperturbable, son calme, sa gentillesse, ses lignes harmonieuses et son doux regard ont spontanément attiré les résidents des groupes accueillis par Sauv’Equi. Elle en a reçu des caresses et des câlins de leur part !!! Et elle leur rendait bien.

Forcément, je ne pouvais que craquer pour elle. Après plusieurs mois de parrainage, et alors que Sauv’Equi traversait une période difficile fin 2009, je n’ai pas voulu prendre le risque de la voir partir loin de moi. Ma princesse noire a donc rejoint mes 2 autres loulous, qui, après l’avoir curieusement observé pendant quelques jours, l’ont eux aussi adopté.

Bienvenue dans la famille, ma “Radok”. Puisses-tu profiter encore longtemps de ta retraite bien méritée, et nous donner le plaisir de prendre soin de toi.

Et de là haut, tes 2 copines de toujours, Sarat et Reinette, parties trop vite, ont un regard bienveillant pour toi. Une affectueuse pensée pour elles.

L’ancien Jockey

Gilles-CottinetEncore une belle association qui mérite d’être médiatisée, ce que fait le journal La voix du Nord dans son article consacré à l’ASE dirigée de main de maitre par cet ancien Jockey, Gilles Cottinet.

Longue vie Ă  cette association et bravo pour son action.

La reine Dowry

Il y a 28 ans tu es née dans un grand haras normand, de parents prometteurs et finement sélectionnés, entourée de grands professionnels, toutes les conditions étaient réunies pour faire de toi une championne des hippodromes. Ce que tu as fait avec succès !

Pour tes 5 ans ton entraineur décida d’arrêter ta carrière de compétitrice pour faire de toi une belle maman, malheureusement la personne qui devait te faire pouliner n’a pas surveillé la mise-bas, tu as non seulement perdu ton poulain et failli y perdre la vie…

L’entraineur te récupéra sur le champ pour te soigner, tu t’es remise à vitesse grand V de tout ça, tu as recouru et regagné !! Une vraie guerrière !

Ta carrière de course s’arrêta définitivement à tes 8 ans, en pleine forme, tu ferais une bonne mère, l’entraineur en était sur, il ne s’est pas trompé, tes fils t’ont dignement représentée sur les champs de courses !

Que de chemin parcouru depuis ta naissance, quelle carrière, quelle jument ! Aujourd’hui quand on parle de toi à ton entraineur et ses employés de l’époque, ils se souviennent tous de toi, 20 ans après ! Ils ont tous une petite anecdote ! Tous sont unanimes, tu es une belle jument avec un grand cœur rempli de gentillesse mais suffisamment maline pour les avoir tous fait tomber à l’époque !

Aujourd’hui tu es toujours là, pleine de tendresse, l’œil pétillant prompte à agresser ta voisine de box pour défendre ta gamelle ! Malgré les soins importants, dus à certaines négligences du passé, tu as le moral et tu aimes la vie.

Une vraie guerrière  je vous dis !

Bon anniversaire ma belle Dowry