Bonne année 2010 !

2010.jpgLa formule est rĂ©pĂ©tĂ©e chaque nouveau mois de janvier. Pour autant, elle est riche de sens. Dans l’adjectif « bon(ne) », il y a l’idĂ©e de qualitĂ© : bon remède (autrement dit efficace), bon conseil (avisĂ©, sage), bon calcul (juste), bonnes raisons (valables)… Il y a aussi l’idĂ©e de bontĂ© : qui veut du bien, fait du bien Ă  autrui. Et celle d’intensitĂ©, synonyme d’une certaine grandeur. Quant Ă  l’adverbe, il exprime la manière de faire : « tenir bon », par exemple. Vous pouvez vĂ©rifiez, tout est dans Le Petit Robert (2010 !).

Quant Ă  moi, c’est tout ce que je souhaite Ă  Sauv’Equi, Ă  ses protĂ©gĂ©s, ses visiteurs, ses bĂ©nĂ©voles et bienfaiteurs. Une annĂ©e 2010 de qualitĂ©, intense et surtout bienveillante, aussi riche que la dĂ©finition du dictionnaire ! BasĂ©e sur l’Ă©coute, la tolĂ©rance, le partage des connaissances qui fait la force d’une association.

Aujourd’hui, Sauv’Equi prend un nouveau dĂ©part : si chacun y met du sien, participe Ă  l’effort collectif, dit ce qu’il a Ă  dire, montre l’exemple, elle s’inscrira dans la durĂ©e. Et gagnera encore en respect !

Virginie.

Procès verbal d’Assemblée Générale

Procès verbal d’Assemblée Générale du dimanche 17 janvier 2010 de l’Association Sauv’Equi en Mairie de REZONVILLE

Rappel de l’ordre du jour :

  1. Accueil par le Président, allocution de bienvenue.
  2. Rapport moral de l’année 2009 (soumis au vote).
  3. Bilan Financier 2009 et approbation (soumis au vote).
  4. Présentation du Prévisionnel Financier 2010 et adoption (soumis au vote).
  5. Quel avenir pour Sauv’Equi ?
  6. Présentation des objectifs 2010 et approbation (soumis au vote).
  7. Proposition de modification des statuts et adoption (soumis au vote).
  8. Exposé des candidats aux postes d’Administrateurs.
  9. Election des Administrateurs aux postes vacants et désignation des membres de la Direction.
  10. Quitus aux Membres de la Direction pour l’exercice 2010 (soumis au vote).
  11. Divers.

L’accueil des adhérents et leur enregistrement sur les listes de présence s’est fait à compter de 13h45. Après enregistrement des participants, nous dénombrons 20 présents, 23 pouvoirs dûment signées et 2 invités. Le quorum étant atteint la séance peut commencer.

1. Accueil par le Président, allocution de bienvenue.

Jean-Marc Pourchet, Président de l’Association accueille les adhérents et les remercie de leur présence. Avant d’entamer son discours il déclare officiellement ouverte la séance de cette 3ème Assemblée Générale. Il remercie Madame le Maire de Rezonville pour la mise à disposition gracieuse du local. Une fois encore l’année écoulée aura été mouvementée, difficile et riche en rebondissements, nous avons senti le souffle du boulet, mais grâce à la détermination des bénévoles notre Association prend un nouveau départ.

2. Rapport moral de l’année 2009.

Un point complet des événements majeurs de l’année écoulée est dressé sans pour autant apparaitre dans un ordre chronologique.

§ Actualité judiciaire : une affaire ayant donné lieu à des poursuites judiciaires durant l’année 2009 est présentée. L’affaire est aujourd’hui classée, elle concernait le cas « Udiano » pour laquelle nous remercions à nouveau le Cabinet VORMS d’avoir défendu nos intérêts gracieusement. Deux dépôts de plainte sont toujours en cours, l’association a porté plainte en raison de faits de harcèlement, de diffamation et d’injures publiques à son encontre. Les individus incriminés cherchent activement par différents moyens à nuire gravement à notre Association, des constats d’huissier ont été établis et fournis à la justice.

§ Site Internet : 2009 aura enfin vu la naissance de notre site Internet grâce au travail de grande qualité de notre « webmaster » Yvan. La fréquentation est en hausse constante et les remarques faites par les visiteurs sont élogieuses quant à la qualité et au design.

§ Stand de présentation : lors du CSI*** de Glatigny, J-P Chiarotto par l’intermédiaire de notre Vice-présidente a souhaité mettre à la disposition de l’Association un espace lui permettant de faire connaitre son action. Cette expérience a démontré l’intérêt porté par de nombreux cavaliers de concours à notre cause. Ce fut également l’occasion de belles rencontres inattendues avec des amoureux du CHEVAL dont certains soutiennent aujourd’hui activement notre cause.

§ Activité sociale : l’activité sociale de Sauv’Equi tout au long de 2009 aura permis d’asseoir une relation de confiance avec ses partenaires. Le rayonnement de l’association dans la région est avéré et les bienfaits de la relation développée entre les équidés et les groupes, reconnu. De fait, nous avons dû faire face à de nombreuses demandes supplémentaires que malheureusement nous ne pouvons satisfaire. Les bénévoles en charge du volet social sont déjà fortement sollicités et l’association privilégie la qualité plutôt que la quantité. Davantage de groupes nuiraient considérablement au travail déjà réalisé, alors qu’il donne des résultats surprenants sur nos visiteurs aux dires du personnel qualifié qui les encadre au quotidien.

§ Nos pensionnaires : la physionomie du refuge au regard de nos pensionnaires a considérablement évoluée en raison des événements de l’année écoulée. Bien que le nombre de pensionnaires ait fortement baissé depuis 2008, nous avons entamé l’année 2009 avec 36 pensionnaires. Depuis l’été, de nombreuses démarches ont été entreprises pour essayer de trouver de bonnes solutions de placement, à notre grande surprise, de nombreux parrains, adhérents ou sympathisants ont fait savoir qu’en raison des événements, ils souhaitaient adopter « leur » protégé. Sur l’année écoulée, 15 équidés ont été adoptés, quasi 80% de nos pensionnaires étaient parrainés au plus fort de 2009, nous avons eu malheureusement 2 décès à déplorer. Le refuge débute son activité 2010 avec 19 pensionnaires.

§ Aides : de nombreux partenaires ont soutenu l’action de Sauv’Equi tout au long de l’année, la Fondation Brigitte Bardot via la prise en charge de frais vétérinaires, le Rotary Lafayette de Metz via un don important qui nous a été remis par Noël de Joie, le Comptoir Animalier (ZAC d’Augny) via des dons d’aliments spécifiques pour nos chevaux âgés, et tous les anonymes amoureux des équidés et désireux de soutenir notre action pour qu’elle s’inscrive dans la durée. Le Conseil Général et les élus locaux ont été sollicités pour nous venir en aide, des démarches sont toujours en cours.

§ Salarié : 2009 aura vu la création d’un poste de cavalier-soigneur au sein de notre association. Aurélie a été recrutée le 01 février 2009, sa présence et ses compétences étaient nécessaires au vu de l’activité du refuge. L’association a fourni de gros efforts pour maintenir cet emploi en dépit de la situation financière difficile et chronique rencontrée au fil des mois. En raison des difficultés financières et des échéances qui se sont imposées à l’association, la Direction a du se résoudre à procéder au licenciement de son salarié en fin d’année. La relation de travail avec notre salarié s’est interrompue au 31/12/2009.

Comme évoqué lors de l’accueil des adhérents, 2009 aura été mouvementée, difficile et riche en rebondissements. Les difficultés rencontrées auront permis de renforcer « un équipage » rodé à la forte houle. Nous sommes toujours dans une phase de notre développement où nous purgeons l’héritage que nous avons accepté. Les derniers rebondissements de fin d’année et notre déménagement en raison notamment d’une hausse substantielle des pensions, nous amènent à penser que nous devrions enfin trouver la sérénité et le calme nécessaire pour pérenniser dans la durée cet outil magnifique qu’est Sauv’Equi.

Un grand merci Ă  toutes celles et ceux qui permettent la survie de notre refuge.

3. Bilan Financier 2009.

Le Trésorier présente le bilan financier de l’année 2009, l’ensemble des postes de dépenses ainsi que les entrées sont passées en revue et présentées à l’assemblée. L’équilibre financier de l’association en fin d’année est intervenu in extrémiste grâce à des soutiens de dernière minute. Ceux-ci ont permis de solder totalement notre dette à l’égard de notre prestataire principal, toutes les pensions 2009 ont été régularisées.

L’effort demandé en début d’année sur les parrainages a porté ses fruits, ce poste a permis de récolter près de 18 000€ sur l’année. Les parrainages représentent un excellent moyen de financer le refuge, les sommes reçues par ce biais offrent l’avantage d’être constantes et régulières. Les adoptions quant à elles ont permis de récolter 4 257€, sur les 15 chevaux placés, 7 ont donné lieu à une compensation financière symbolique de 1€ en raison, soit d’un état de santé nécessitant des soins lourds et/ou d’un âge avancé. Ces chevaux ont tous été adoptés par des personnes proches de l’association et reconnues pour leurs aptitudes à assurer des conditions de vie optimales à ces équidés. 63 nouvelles adhésions et 46 renouvellements de cotisations, comptabilisant ainsi près de 5 000€. Il faut déplorer le faible taux de renouvellement des cotisations, qui a lui seul représente un manque de près de 11 000€ sur les deux dernières années dans la trésorerie de notre association. Grâce à la générosité de tous, ce sont près de 18 000€ de dons qui ont été comptabilisés auxquels il faut ajouter l’enveloppe « vétérinaire » de la Fondation Bardot (3 000€) et l’aide du Rotary (3 000€).

Les dépenses de fonctionnement du refuge quant à elles, auront nécessité près de

57 000€ pour l’année écoulée soit une moyenne mensuelle de 4 750€. Dans ces sommes est inclus le coût du salarié sur 11 mois (18 132€ - 4 950€ d’aide), le Trésorier profite de l’occasion pour rappeler que les « à-coups » de début d’année 2009 suivis des démissions au sein du Conseil d’Administration avait amputé l’association d’une subvention supplémentaire en raison du retard pris dans la transmission du dossier aux administrations compétentes. Puis s’égrène la liste des dépenses, pensions : 23 700€, alimentation : 3 000€, vétérinaires : 7 182€ (il faut souligner la nette amélioration dans la gestion des dépenses de santé, qui au-delà de la simple baisse des effectifs doit être saluée en raison de l’âge et/ou des problèmes des pensionnaires restés au refuge), maréchalerie : 3 600€, frais divers : (bureau, imprimerie, assurance etc…) : 1 500€. La situation comptable est transmise tous les quinze jours aux Administrateurs sous format électronique avec copie d’écran de la situation sur le site Internet de notre banque. L’intégralité des pièces comptables sont mises à la disposition des membres de l’assemblée, le Trésorier se prête à l’exercice des questions/réponses avant de soumettre le bilan présenté au vote des adhérents.

Le bilan comptable de l’année 2009 est approuvé à l’unanimité.

4. Présentation du Prévisionnel Financier 2010.

L’expérience accumulée depuis près de trois ans, les difficultés rencontrées et la prudence poussent l’association à adopter un budget modeste et en adéquation avec ses ressources limitées. Nous devons établir un budget 2010 capable d’être atteint même sans les aides espérées. Notre nouveau départ, avec un nombre limité de pensionnaires (19) doit être mis à profit pour pérenniser le refuge, mettre le navire à l’abri, l’attacher à un ponton solide. Pour l’heure, il n’est toujours pas possible de réaliser de nouveaux sauvetages, nous sommes encore trop fragiles. Idéalement, si les effectifs baissent à une quinzaine de pensionnaires, nous serons alors en mesure d’accueillir de nouveaux pensionnaires.

Le budget proposé tient compte d’un refuge avec une vingtaine de pensionnaires, sur base des tarifs consentis par notre nouveau prestataire (pour la pension). L’épine dorsale de notre budget demeure les parrainages, qui à eux seuls représentent près du tiers du budget prévisionnel, viennent ensuite les cotisations, les adhésions, les adoptions puis les dons.

Le budget prévisionnel 2010 est fixé à 40 000€.

Le budget prévisionnel est porté au vote des adhérents qui l’approuvent à l’unanimité.

5. et 6. Quel avenir pour Sauv’Equi - Présentation des objectifs 2010.

2010 doit nous permettre de prendre nos marques dans notre nouveau refuge, nous devons aménager le lieu pour permettre au plus vite l’accueil de nos partenaires dans de bonnes conditions, le maintien de notre activité sociale est une priorité. Nous continuerons à assurer une grande qualité de soins à nos pensionnaires, nous allons également rééditer les actions de promotion de notre travail lors de concours hippiques, nous allons développer davantage nos actions de soutien et de conseil auprès de particuliers en quête d’informations administratives et/ou légales lié à la détention d’équidés.

Ce nouveau départ impose une réorganisation du travail des bénévoles, d’autant que nous ne disposons plus d’un salarié pour assurer le lien entre eux. Les objectifs fixés sont modestes, à court terme et feront l’objet d’un suivi rigoureux pour garantir une fois encore la survie du refuge qui a connu des perturbations qui auraient pu l’emporter. Le vent du boulet est passé très près, toute l’équipe a à cœur de repartir sur des bases saines et solides, ce sera d’autant plus facile, si des soutiens extérieurs se mobilisent en notre faveur.

Les objectifs fixés sont approuvés à l’unanimité.

7. Modification des statuts.

Les modifications souhaitées des statuts sont exposées et commentées aux adhérents :

§ Article 1 : transfert du siège de l’association au 103 rue de Frescaty 57950 Montigny les Metz.

§ Article 4 : suppression à l’alinéa sur le non-paiement de la cotisation « deux années consécutives ». Ajout d’un délai de trois mois pour dénoncer une demande d’adhésion.

§ Article 6 : modification des cotisations et insertion.

§ Article 9 : modification du nombre d’Administrateur et des conditions de renouvellement. Ajout concernant les pouvoirs de la Direction.

Une fois la lecture des modifications effectuée, les nouveaux statuts sont portés au vote de l’assemblée qui approuve majoritairement ceux-ci.

8. Exposé des candidats aux postes d’Administrateurs.

Les candidats aux postes d’Administrateurs vacants sont invités à se présenter et à se prêter aux questions éventuelles des adhérents. Les adhérents présents jugent cet exercice inutile en raison de la personnalité des candidats, qu’ils connaissent et apprécient pour leur travail au sein de l’association depuis sa création.

9. Election des Administrateurs aux postes vacants et désignation des membres de la Direction.

Les postes disponibles au sein du Conseil d’Administration de Sauv’Equi sont au nombre de trois. Le nombre de candidats pour intégrer le Conseil d’Administration de Sauv’Equi sont au nombre de trois. L’Assemblée des adhérents décide d’intégrer les trois candidats au sein du Conseil d’Administration sans passer par le vote, puisque la totalité des membres présents ont approuvé ces candidatures.

Ci-joint la liste des candidats :

NOM PRENOM
BERNARD CLAUDINE
BOYON CHANTAL
DANIEL SERGE

Suite à cette élection, le Conseil d’Administration de Sauv’Equi élit en son sein la nouvelle Direction.

Après délibération les Administrateurs suivants sont nommés :

Président : Jean-Marc POURCHET Vice-Président : Virginie DEDOLA

Secrétaire : Chantal BOYON Trésorier : Christophe FRIDERITZI

10. Quitus

Les adhérents donnent à l’unanimité, quitus aux Administrateurs et sa nouvelle Direction pour mener à bien les objectifs 2010 évoqués durant cette Assemblée Générale.

11. Divers

Nos deux invités, intéressés par notre action, soulèvent une question liée à la reconnaissance juridique de l’équidé, ils demandent si notre association ne serait pas en mesure d’agir en concertation avec d’autres Associations ou Fondations pour permettre une évolution du statut de l’équidé, à savoir une reconnaissance d’animal de compagnie. Cette question est soulevée depuis quelques temps déjà par de nombreux amoureux du cheval. Même s’il ne s’agit pas là d’une priorité pour Sauv’Equi, ce sujet fera l’objet de recherches approfondies pour mieux appréhender cette problématique afin d’y apporter les réponses adéquates. Une fois maitrisé, il n’est pas exclu de porter ce sujet auprès des politiques locaux.

17h15, le Président lève la séance.