KHALI

A KHALI Khali

Elle ne faisait pas partie des protégés de Sauv’Equi mais participait à l’aventure depuis le début, à nos côtés. En août 2007, Khali déménageait de Fleury pour rejoindre Rezonville et, dans un premier temps, le parc du regretté Kashan et de son amoureuse Vicky. Faute de place et de structures adaptées — l’association venait d’être lancée et tout était à construire —, notre brave petite jument a d’abord partagé un box, puis une stabulation, avec ce grand gaillard de Sergueï, qui l’a vite pris pour sa maman d’adoption et ne laissait personne s’approcher d’elle ! Changement de gabarit ensuite avec Teylor, un bébé boulonnais qu’elle a également contribué à éduquer. Qu’est-ce qu’il l’aimait aussi, ce poulain-là, imitant ses moindres faits et gestes et l’appelant dès qu’elle venait à s’éloigner ! Tout le monde d’ailleurs appréciait Khali au refuge : à commencer par Bertrand qu’elle priait instamment de nourrir à grands coups de hennissements et même, parfois, de pied dans la porte de son joli chalet quand celui-ci dépassait l’heure du dîner, ne serait-ce que d’une minute ! Ou les enfants, qui, à l’instar d’Amélie, écrivaient des mots doux sur l’ardoise accrochée à sa porte, de Leïla qui a vaincu sa peur des chevaux en sa compagnie, ou encore de Louise à qui elle a donné à nouveau confiance.

Quant à nous, elle était notre meilleure amie, notre grande sœur, celle qui nous a appris à monter, à vaincre nos peurs, à nous dépasser, pendant dix-huit années. Aujourd’hui, il y a un mois exactement, Khali s’en est allée rejoindre le vent. Pas un jour sans que l’on ne pense à elle. Elle avait 29 ans : pour nous, elle est ETERNELLE.

Carine et Virginie