Surfing encore et toujours…

Mail reçu aujourd’hui,

surfing5.jpgBonjour,

Je viens à l’instant de tomber par hasard sur votre site puis sur la page de Surfing. Il s’avère que c’est moi qui l’ai sauvé de la boucherie lorsqu’il a fait sa tendinite en course à l’entraînement chez Eric Louessard à Maisons Laffitte et qui l’ai mis en pension dans une association à Nanteuil le Haudouin. Je l’ai gardé en convalescence et fait les soins véto (tendinite de la bride radiale de l’antérieur droit) jusqu’à ce qu’il se rétablisse. Malheureusement à l’époque j’avais à peine 16 ans et mes parents ne pouvait pas payer la pension d’un cheval, le but était donc de le sauver puis de le replacer en tant que cheval de selle uniquement pour du DRESSAGE et de la BALLADE. La femme qui l’a adopté (au prix de la boucherie je ne voulais pas le donner pour ne pas qu’il risque de nouveau le couteau) est de Magnanville. Je suis allée le voir une fois dans sa nouvelle écurie mais c’était trop dur, je n’y suis plus retournée. Je pensais qu’elle l’avait gardé car elle ne m’a jamais recontacté pour me dire qu’elle avait des soucis. Je constate aujourd’hui avec effroi et horreur en parcourant votre site, qu’il a subi des mauvais traitements pendant plusieurs années, moi qui pensait le sauver et lui offrir une belle vie, celle qu’il méritait. Je revois encore son regard si doux et cette confiance infinie en l’homme qu’il avait… j’en pleurs aujourd’hui. La cruauté des hommes n’a pas de limites. Pouvez-vous me donner un numéro de téléphone où vous joindre s’il vous plait j’aimerai vraiment avoir de ses nouvelles. S’il vous plait répondez moi.
Cécile

Après avoir lu ce mail, j’ai contacté Cécile qui a été rassurée sur l’état de santé de Surfing qui profite pleinement de sa retraite. Décidément le parcours de ce cheval est incroyable, depuis qu’il est chez Sauv’Equi, ses trois derniers propriétaires nous ont contacté pour prendre de ses nouvelles, comme quoi, un cheval d’exception vous marque à jamais…

Je crois pouvoir dire que Surfing va bientôt avoir de la visite.