Combats de chevaux

combat Les traditions on longtemps été utilisées pour autoriser les combats de chevaux à travers le monde, Aujourd’hui ils sont interdits quasi partout.

Mais ils sont encore présent dans des pays comme les Philippines, l’Indonésie, la Chine et la Corée du Sud… En ce moment, un grand festival où notamment des étalons se battent jusqu’à la mort se déroule près de la Grande muraille de Chine.

Les jeux d’argent sont la véritable raison de leur existence.

Pour lancer la compétition les étalons sont présentés à une jument en chaleur puis enlevé à eux.
Au cours des combats les chevaux s’infligeant de graves blessures jusqu’à ce que l’un d’entre eux succombe.

Les juments sont également soumises à la cruauté, elles reçoivent des injections d’hormones pour conserver leurs chaleurs et ainsi resté réceptive plus longtemps pour les périodes de jeux prolongées.

Selon le propriétaire ou le promoteur, les chevaux qui ne sont pas mortellement blessés ou souffrent de blessures superficielles peuvent être soignés pour les futurs combats.
Ces chevaux, toutefois, sont considérés comme faibles et leurs vies épargnées pour de plus horribles intentions…

En effet, comble du sadisme, dans leur prochain combat, ils seront confrontés à un adversaire supérieur et seront sans doute tués.
Ce faisant, les promoteurs veillent à ce que les spectateurs obtiennent le sang et les blessures qu’ils demandent et espèrent.

A méditer…..