Une assemblée et quelques souhaits !

Sauv’Equi vient de tenir sa 6e assemblée générale, déjà ! Dans la salle polyvalente de Volmerange-lès-Boulay gentiment prêtée par la municipalité, Carine Brocard-Dedola, présidente de l’association reconnue d’intérêt général, et tout le conseil d’administration ont dressé le bilan de l’année écoulée. Des nouvelles qu’on partage !

photo

* Tous les protégés de Sauv’Equi vont bien. Carine a même reçu les félicitations de l’un de nos vétérinaires pour leur bon état général. Merci, Docteur Muller ! Votre compliment nous fait chaud au coeur.

* Reste plus qu’à trouver des propriétaires responsables et respectueux à nos 14 amis, chevaux, ânes et poneys, pure race ou sans origines connues, montables ou pas, mais tous heureux de vivre !

N’hésitez pas à nous contacter pour venir les rencontrer !

* En attendant, les adhérents de Sauv’Equi peuvent parrainer nos pensionnaires, ce qui aide bien l’association pour régler les factures.

* L’association recherche toujours des bénévoles motivés hiver comme été, si possible avec des connaissances sur les chevaux, pour s’activer au refuge avec le reste de l’équipe. Au programme : pansages en règle, promenade en main des équidés, soins pour ceux qui en ont besoin, tout en veillant à la propreté de l’écurie, etc. Le tout sous la vigilance d’un responsable de Sauv’Equi. Vous êtes intéressé ? Ecrivez à info@sauv-equi.fr

* L’équipe Sauv’Equi a toujours à coeur de faire découvrir ce magnifique animal qu’est le cheval à des personnes déficientes mentales, des enfants autistes, des adultes venant de centre d’aide par le travail, accompagnés de leurs éducateurs. Attention, à pied uniquement ! Nouveauté cette année : une opération avec des écoliers de Moselle-Est, en collaboration avec plusieurs associations, est d’orès et déjà prévue.

* Une association comme la nĂ´tre n’existerait pas si toutes les personnes qui ont la chance de possĂ©der un cheval, un âne ou un poney en prenaient conscience et s’occupaient convenablement de leur animal, qui n’est ni un jouet, ni un faire-valoir, encore moins un «élĂ©ment de dĂ©coration» qu’on oublie dans un parc ! HĂ©las… Sauv’Equi rĂ©pond toujours aux signalements qu’on lui adresse. D’abord en se rendant sur place et en essayant de discuter avec le propriĂ©taire de l’équidĂ© signalĂ© en dĂ©tresse, la pĂ©dagogie pouvant, parfois, suffire Ă  rĂ©parer l’ignorance. Face Ă  la maltraitance ou des actes de cruautĂ©, l’association n’hĂ©site pas non plus Ă  porter plainte contre des individus peu scupuleux et Ă  alerter la Direction dĂ©partementale de protection des populations (qui s’occupe aussi des animaux). Les procĂ©dures sont, malheureusement, souvent longues et fastidieuses mais Sauv’Equi n’entend pas lâcher pour autant !

* Pour faire connaître son action du grand public, quoi de mieux qu’une opération portes-ouvertes ! Sauv’Equi organisera la 3e édition de cet événement au mois de mai, en son refuge de Volmerange-lès-Boulay, avec de nouvelles animations à découvrir.

Sauv’Equi sur Mirabelle TV

Sauv’Equi ne pouvait que rĂ©agir face au scandale des plats prĂ©parĂ©s Ă  base de viande de boeuf qui s’est rĂ©vĂ©lĂ©e ĂŞtre…  du cheval ! Une tromperie qui, malheureusement, toucherait le monde entier. Les consommateurs mangent de la viande chevaline Ă  leur insu.

Via un communiquĂ© de presse (publiĂ© dans le blog ci-dessous), l’association explique ce que peu de gens savent : la majoritĂ© des Ă©quidĂ©s partant Ă  la boucherie ne sont pas des bĂŞtes Ă©levĂ©es pour leur viande mais la plupart du temps des chevaux, ânes et poneys dont des particuliers se dĂ©barrassent sans Ă©tat d’âme, de jeunes trotteurs et pur-sang pas ou plus assez rapides, des chevaux et poneys de centres Ă©questres peu scrupuleux devenus trop âgĂ©s…

Fort heureusement, il existe aussi des gens respectueux qui prennent soin au long cours de leurs chevaux, des professionnels sérieux et passionnés dans le monde hippique et des courses.

Une vision des choses que Sauv’Equi a tentĂ© d’exprimer face Ă  la camĂ©ra de Mirabelle TV. Une première fois lors d’un reportage au refuge sous la conduite de Christelle et Julia, diffusĂ© ensuite lors du journal tĂ©lĂ©visĂ©. Puis au cours de l’Ă©mission "Le Grand Rendez-vous" lors de laquelle Carine, notre prĂ©sidente, a Ă©tĂ© interviewĂ©e en direct.

Sauv’Equi remercie Mirabelle TV de lui avoir offert cette opportunitĂ©.    

Ces deux  Ă©missions sont consultables dans la rubrique “galerie d’images – les clips”

                      

                                  

On ouvre bien grand la bouche !

photo6

C’est une visite incontournable chaque annĂ©e. Le dentiste Ă©quin vient une journĂ©e au refuge pour examiner la dentition de chaque protĂ©gĂ© de Sauv’Equi. Harachesne, Samba, Ourasi, Le Mareyeur  ou encore SergueĂŻ, prĂ©sentĂ©s par Carine, Christelle et moi-mĂŞme, se prĂŞtent alors plus ou moins de bonne grâce Ă  l’examen. Peut-ĂŞtre pas convaincu autant que nous du bienfait d’ouvrir grand la bouche face Ă  ce professionnel. Pourtant, en consultant le dossier de chacun, Jean-Claude Masse peut comparer leur denture et les soins faits l’an passĂ© et rectifier si besoin. Enlever un peu de tartre, limer ici ou lĂ , voir s’il n’y a pas de carie ou une molaire qui bouge… Ce technicien expĂ©rimentĂ© nous renseigne aussi sur l’état de la croissance d’une jeune jument, sur la qualitĂ© de la denture d’un vieux cheval. Il en va de leur capacitĂ© Ă  tous Ă  continuer Ă  manger leur foin avec appĂ©tit avant, bientĂ´t, de savourer l’herbe du parc !

Les photos dans la  galerie d’images