Le grand nettoyage (d’automne) !

« Dans une écurie, on doit pouvoir manger par terre ! », disent les vieux cavaliers, les écuyers, bref, les experts. Comme ils ont raison !

nettoyage_ecurie_03

MĂŞme si chaque cheval salit diffĂ©remment sa litière, tous apprĂ©cient la propretĂ©. Avant de les rentrer au box, l’Ă©quipe Sauv’Equi a donc Ă  nouveau retroussĂ© ses manches pour nettoyer l’Ă©curie de fond en comble. Le sol, les portes, les murs jusqu’au plafond ont Ă©tĂ© balayĂ©s, dĂ©poussiĂ©rĂ©s. Avant que ne soient lavĂ©s les barreaux et les abreuvoirs. Plusieurs jours ont Ă©tĂ© nĂ©cessaires pour y arriver. A l’extĂ©rieur, on a Ă©galement veillĂ© Ă  l’entretien de l’abri en bois. Pour des lieux toujours plus lumineux, confortables. Les chevaux de Sauv’Equi le valent tellement bien !

nettoyage_ecurie_01

nettoyage_ecurie_02

Le repas est servi avec la cloche à foin !

« La bientraitance des chevaux passe par l’alimentation : donner du fourrage Ă  volontĂ© et de bonne qualitĂ© est primordial », assure l’Ă©thologiste HĂ©lène Roche. A Sauv’Equi, on en est convaincu aussi. Rien n’est trop beau pour satisfaire l’appĂ©tit de nos protĂ©gĂ©s !

foin_03

La plupart sont arrivĂ©s (très) maigres, voilĂ  quelques annĂ©es, au refuge alors pas question aujourd’hui de les voir perdre des kilos mĂŞme si c’est parfois la consĂ©quence immĂ©diate lorsqu’ils prennent de l’âge ou rencontrent des soucis de santĂ© passagers.

Du coup, Carine, notre prĂ©sidente, n’hĂ©site pas Ă  se tenir au courant de ce qui se fait de mieux en alimentation Ă©quine. L’Ă©tĂ© dernier, elle a ainsi dĂ©couvert une installation très pratique pour que toute la bande dispose d’herbe sĂ©chĂ©e riche en graminĂ©es, au parc, Ă  volontĂ© : la cloche Ă  foin. Comme une cloche Ă  fromages, en plastique vert s’intĂ©grant parfaitement dans le paysage, mais en beaucoup plus grand puisqu’en dessous se cache un roundballer ! 

foin_01

Laetitia, qui a intĂ©grĂ© l’Ă©quipe de bĂ©nĂ©voles depuis quelques mois dĂ©jĂ , a laissĂ© parlĂ© son cĹ“ur et Sauv’Equi a pu passer commande. Quel rĂ©gal alors de voir nos pensionnaires autour de leur cloche se servir en foin aux diffĂ©rentes ouvertures situĂ©es de chaque cĂ´tĂ© ! Qu’il vente ou qu’il pleuve, leur ration est toujours protĂ©gĂ©e. Une invention gĂ©niale qui demande quand mĂŞme – et c’est bien normal – la mobilisation des bĂ©nĂ©voles et de l’agriculteur qui nous livre quand c’est l’heure du rĂ©approvisionnement. Un petit coup de râteau alentour et le repas n’a plus qu’Ă  ĂŞtre servi !

foin_02

Et une plaque ici et une autre là !

Plaques_01

D’aucuns nous demandent parfois pourquoi, parmi la bande de bĂ©nĂ©voles Sauv’Equi, on ne pratique plus l’Ă©quitation Ă  titre personnel. La rĂ©ponse est simple : ce n’est pas l’envie qui manque mais bel et bien LE TEMPS ! Il y a tant Ă  faire au refuge qu’on n’en a plus le loisir, Ă  de rares exceptions. Etre volontaire Ă  Sauv’Equi implique un engagement sans faille auprès de nos protĂ©gĂ©s et comme on n’est jamais assez… Vicky, Axia et les autres n’ont que l’association pour veiller sur eux, ne l’oublions pas !

Plaques_02

Depuis huit ans, on relève donc nos manches pour leur offrir tout ce qu’ils mĂ©ritent. Avec des hauts, des bas, des arrivĂ©es, des dĂ©parts, et des fidèles parrains et donateurs, heureusement ! Pas après pas, on avance. Plaque après plaque, pourrait-on dire ! Dernièrement, on a, en effet, uni nos forces pour sĂ©curiser le sol du paddock. Grâce Ă  ces carrĂ©s un brin "magique", peu importe la boue, celui-ci reste praticable ! Plus qu’Ă  pousser la brouette pour transporter la paille et le foin !

Plaques_04

Plaques_03