Offrez un toit à Axia et nos ânes !

Axia, notre belle Islandaise, Cadichon, Igor et Ferdinand ont besoin d’un abri en bois pour se protéger du froid et du vent quand l’hiver sera venu.

    diapo_02                 Axia

Pour que nos protégés s’épanouissent dans leur paddock sans risquer d’avoir les pieds dans la boue (la Lorraine est une région pluvieuse), Sauv’Equi doit aussi investir dans des dalles stabilisantes.

Coût de l’opération : 3 285 euros. Une somme pas facile à réunir quand on est une association.

Si le coeur vous en dit, n’hésitez pas à participer à la collecte en ligne sur HelloAsso !

Le moindre don sera le bienvenu ! Tous sont déductibles des impôts.

Axia, Cadichon, Igor et Ferdinand comptent sur vous ! Merci par avance.

N’oubliez pas la pierre à sel !

Certains propriĂ©taires d’équidĂ©s oublient d’en mettre une au prĂ©… Pourtant, il est important d’installer une pierre Ă  sel au box - idĂ©alement hors de la mangeoire - mais Ă©galement d’en dĂ©poser une au parc, si possible Ă  l’abri de la pluie. De façon Ă  ce que le cheval autorĂ©gule sa consommation.

Le chlorure de sodium est, en effet, contenu dans les pierres Ă  sel blanche (source Les Haras nationaux) et fait partie des mineraux Ă  absorber.

Chez Sauv’Equi, certains chevaux, comme les frangines Hara d’Or et Harachesne, préfèrent lécher une pierre à sel de couleur rose. Une particularité due à « leur haute teneur en fer, potassium et magnésium, essentiels pour rester en bonne santé » selon les spécialistes des compléments naturels pour animaux Hilton’s Herbs. Ces pierres à sel de l’Himalaya, ressemblant à un énorme diamant, sont aussi « dures comme la pierre » pour éviter qu’elles n’éclatent en morceaux sous les dents des plus gourmands (enfin, tout dépend de l’animal !).

DSCN3026

Sergueï adore lécher une pierre à sel blanche, au pré comme au box.

Des filles courageuses à Sauv’Equi !

Aujourd’hui, c’est la Journée de la Femme. Pour ne pas oublier qu’hélas il y a encore, au XXIe siècle sur notre planète, des filles, des soeurs, des mères, des grands-mères opprimées, bafouées, violentées, qui n’ont pas le droit de s’exprimer, d’agir, d’être tout simplement.

Carine_Chantal recadree

Chez Sauv’Equi, la gent féminine est, au contraire, en force ! Des nanas bénévoles qui n’ont pas peur de retrousser leurs manches, de manier la fourche et le balai, de se faire respecter des chevaux et des hommes (au sens «humain» du terme). Carine, notre présidente, en est le plus bel exemple : chaque jour auprès de nos protégés, à les soigner, les observer, les chouchouter. Tous le lui rendent bien !

On en oublie les signalements d’équidés en détresse auxquels elle répond toujours. Les conseils échangés avec ceux qui nous sollicitent. L’amour des animaux, de la vie, qu’on essaie toutes de transmettre.

Julia Aquilas recadree

Autour d’elle, plusieurs se bougent aussi toute l’année pour gérer au mieux le refuge, avec les petits moyens financiers de l’association. Avoir des idées pour mieux se faire connaître, former les trop rares bénévoles. Une sacrée équipe qui veut bien s’agrandir. A condition que les volontaires, peu importe leur sexe, fassent preuve d’une véritable motivation. Pas sérieux, s’abstenir !

PS : Sauv’Equi tiendra son assemblée générale dimanche 15 mars, à 15h, à Cuvry. Si vous êtes intéressé pour donner de votre temps et/ou de votre argent (don financier déductible des impôts) pour une bonne action, n’hésitez pas à nous contacter et à venir ! A bientôt.