Quelle voix pour les animaux ?

HaraDOr

La civilisation moderne ne serait pas ce qu’elle est sans les chevaux. De tout temps, ils ont aidĂ© l’homme et pourtant cet animal, comme tant d’autres, est asservi, maltraitĂ©, abandonnĂ©, tuĂ© !

Depuis bientĂŽt dix ans qu’elle existe et se bat pour le respect du cheval et de tout ĂȘtre vivant, Sauv’Equi, mĂȘme si elle se veut apolitique, approuve donc l’initiative du collectif AnimalPolitique qui entend porter la voix des animaux auprĂšs de celles et ceux qui dirigent la France.

A l’heure de la PrĂ©sidentielle, ce collectif, rĂ©unissant 26 grandes organisations de protection animale, a dressĂ© un Ă©tat des lieux de la situation des animaux sauvages, d’élevage et domestiques dans notre pays. Et formulĂ© 30 propositions « concrĂštes, rĂ©alistes et applicables immĂ©diatement » qu’il a soumises Ă  tous les candidats.

Parce que les animaux ont leur place dans notre sociĂ©tĂ© et qu’au lieu de les exploiter, on ferait mieux de les prendre en exemple !

Consultez les 30 propositions du manifeste AnimalPolitique :

https://www.animalpolitique.com/les-30-propositions

Consultez les réponses des candidats :

https://www.animalpolitique.com/signatures-du-manifeste-candidats

Encouragez les candidats :

https://www.animalpolitique.com/encouragez-les-candidats-a-soutenir

Catapulte

Sauv’Equi fête la nature ce dimanche l

Entre amis des animaux, on se comprend ! L’automne dernier, Claude Navrot, vice-prĂ©sident de la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) de Meurthe-et-Moselle, Lionel, Lucien et Christian, d’autres bĂ©nĂ©voles du Jardin de nature de Valleroy, ont visitĂ© le refuge Sauv’Equi. Eux qui ont l’habitude d’installer des nichoirs, de prendre soin d’abeilles et de papillons, sont mĂȘme revenus consolider un abri pour les chevaux. Et ce dimanche, Claude invite notre association Ă  participer Ă  leur FĂȘte du Jardin de nature, qui coĂŻncide avec la fĂȘte nationale de la nature, sur leur site, Ă  l’Ă©cart de la route, Ă  Valleroy, prĂšs de Briey. C’est Christian, devenu Ă©galement bĂ©nĂ©vole au sein de Sauv’Equi, qui se charge de monter le stand.

Fete_Nature_02

Des pĂątisseries Ă  vendre pour aider Ă  nourrir les chevaux.

Une partie de notre Ă©quipe va s’y relayer pour prĂ©senter au public notre action au quotidien auprĂšs de nos protĂ©gĂ©s, autrefois abandonnĂ©s et/ou maltraitĂ©s, via notamment une exposition de photos. Nous proposerons Ă©galement diverses pĂątisseries prĂ©parĂ©es par Pauline et Julia ainsi que des boissons. Les enfants pourront s’adonner Ă  la pĂȘche aux bonbons ou aux jouets avec des cannes Ă  plonger dans un bac de copeaux de bois. Chaque vente et chaque partie de jeu permettront Ă  Sauv’Equi de gagner un peu d’argent pour continuer Ă  nourrir et Ă  prendre soin de ses pensionnaires. Ne recevant aucune subvention, notre association comptera aussi sur des adhĂ©sions ou des dons pour continuer sa mission.

Au milieu de la faune sauvage.

Elle ne sera pas la seule Ă  se faire connaĂźtre. Nouveau dans la rĂ©gion, le centre de soins de la faune sauvage, gĂ©rĂ© depuis plus d’un an sur place par le Centre de sauvegarde de la faune lorraine, expliquera son fonctionnement et les premiers gestes Ă  effectuer pour secourir une bĂȘte blessĂ©e. Plantes, aromathĂ©rapie, ruches, forĂȘt (lors de deux randonnĂ©es avec un guide) : bien des richesses de la nature seront Ă  dĂ©couvrir ce 21 mai !

Plus d’informations en consultant Le RĂ©publicain Lorrain.

Fete_Nature_01

La nature humaine peut aussi ĂȘtre belle…

… quand elle dĂ©fend une cause et qu’elle se mobilise ! Dernier exemple en date : le 21 mai dernier, au Jardin de nature de Valleroy. Organisant une fĂȘte pour sensibiliser le public Ă  la protection de notre environnement si prĂ©cieux, Claude Navrot et ses bĂ©nĂ©voles de la Ligue pour la Protection des Oiseaux de Meurthe-et-Moselle (LPO 54) ont conviĂ© Sauv’Equi Ă  y participer.

Toute la journĂ©e, Julia, Jordan, Pauline, sa maman Marie-Dominique, Christian, Laetitia et Jean-Luc, puis Carine, notre prĂ©sidente, arrivant du refuge aprĂšs s’ĂȘtre occupĂ© des chevaux (et avoir gĂ©rĂ© la logistique de l’Ă©vĂ©nement les jours prĂ©cĂ©dents), ont parlĂ© de notre action au public. En vendant pĂątisseries et boissons, en animant la pĂȘche aux bonbons et aux jouets, en commentant les photos de nos protĂ©gĂ©s exposĂ©es. Un travail d’Ă©quipe qui fait chaud au cƓur !

Les mots d’encouragements des visiteurs Ă  poursuivre notre action ont Ă©galement fait du bien. La gĂ©nĂ©rositĂ© des uns et des autres permettra Ă  Sauv’Equi de financer le prochain parage de ses six chevaux.

Et que dire des personnes venues emmener un volatile blessĂ© au centre de soins de la faune sauvage fonctionnant au Jardin de nature… Ă  part un grand merci de respecter elles aussi les animaux !

Voir l’article dans Le RĂ©publicain Lorrain.

Fete_Nature_CR_04

Fete_Nature_CR_01 Fete_Nature_CR_03

Fete_Nature_CR_02