Le Vosgien d’adoption !

Bonjour Ă  tous ! C’est moi, Chaman !Chaman

Vous vous souvenez de moi ? Je n’en doute pas, il paraĂ®t que vous apprĂ©ciez beaucoup mon doux caractère et que j’ai laissĂ© d’agrĂ©ables souvenirs Ă  mon dĂ©part.

Mon dĂ©part, parlons-en. Figurez-vous que celui-ci n’Ă©tait pas du tout programmĂ© ! Ce fut donc un peu une surprise pour moi, une surprise que m’a amenĂ©e dans les Vosges entre Remiremont et GĂ©rardmer.

Christophe - qui connaissait dĂ©jĂ  les lieux - m’avait dit que c’Ă©tait un endroit vraiment sympa et qu’une amie m’y attendait. Il avait raison : Divine II (une demi-sang arabe de 19 ans) est une jeune retraitĂ©e avec qui je m’entends très bien et avec elle, ça dĂ©mĂ©nage ! Son dynamisme est communicatif. Du coup, de temps en temps, on tape un “p’tit galop” rien que tous les deux dans notre grand prĂ© ! Et ce n’est pas tout : nous faisons souvent des promenades, il y en a plein autour de mon nouveau chez-moi. Cet Ă©tĂ©, par exemple, nous sommes partis faire un petit tour : Divine avec son cavalier sur le dos et moi tranquillement menĂ© en longe. Nous sommes allĂ©s jusqu’au torrent “La Cleurie“. C’Ă©tait beau ! Après une pause bien mĂ©ritĂ©e, nous avons pris le chemin du retour. J’en ai profitĂ© pour taquiner mon meneur… j’ai trottĂ© ! Lui Ă©tait essoufflĂ© et pas moi !

Et puis, il y a quelqu’un dont il faut que je vous parle : Martine. C’est elle qui m’a adoptĂ©. Martine, elle craque pour moi et elle se met vraiment en quatre - voire cinq ! - pour me faire plaisir et prendre soin de moi. J’ai toujours ma ration de Muesli et du foin, mais en plus elle me prĂ©pare de l’orge germĂ© et des carottes ou des pommes râpĂ©es (si, si…! parce ce que je ne les aime pas quand elles sont entières) pour la pause gourmande ! J’ai pris un peu de poids du coup ! Et Martine, je l’aime bien moi, alors je lui fais des câlins. Ça l’a Ă©tonnĂ© au dĂ©but ! Comme Martine est une vraie maman pour Divine et moi, elle fait mĂŞme construire une supère Ă©curie pour nous. On sera bien cet hiver comme ça : la neige sera sur le toit pas sur notre dos. Dans ces conditions, je recommande Ă  tous la retraite !

Encore, un dernier mot : je n’oublie pas les bĂ©nĂ©voles de Sauv’Equi qui m’ont aidĂ©s jusqu’ici. C’est grâce Ă  eux que je profite de cette nouvelle vie et je les en remercie sincèrement.

Divine m’attend, alors je file ! Au revoir et Ă  bientĂ´t !

fĂŞte du cheval

IMG_1815

Aujourd’hui, c’est la fête du Cheval. La 22e du nom qu’organise la Fédération Française d’Equitation pour inviter les centres équestres de l’hexagone à ouvrir leurs portes au grand public.

De mon côté, j’aimerais bien que tous les chevaux, quel que soit leur âge, leur race, leur taille, leurs aptitudes, leur caractère, et où qu’ils se trouvent, soient, chaque jour, à la fête ! Qu’on les respecte, qu’on en prenne soin au quotidien. Qu’il n’y en ait plus de maltraité, d’abandonné…

Un vœu pieu ? Pas tant que ça. C’est possible si chacun de nous prend ses responsabilités. Avoir un cheval, c’est un engagement sur du long terme. Pas un caprice que l’on satisfait, ni un effet de mode auquel on cède sans s’inquiéter du reste. Partager la vie d’un équidé - âne et poney compris - demande un certain budget, c’est vrai, mais surtout du temps et une envie sincère de faire un bout de chemin ensemble. La contrepartie d’un bonheur à nul autre pareil où le compagnon de balade, de concours, l’ami à qui l’on se confie, aura droit, lui aussi, à une retraite, comme il a vécu : heureuse. A la fête chaque jour !

Petit clin d’oeil plein d’affection

Je ne pouvais pas passer cette date sous silence : aujourd’hui 5 juin 2013,  Radoka a 30 ans !

Arrivée en 2008 chez Sauv’Equi, adoptée en décembre 2009, Radoka coule près de moi des jours heureux, selon la formule consacrée. Et si son arthrose la chatouille quelquefois, c’est bien le seul souci de santé, si minime, qu’elle rencontre. Mince, belle, élancée, un caractère affirmé quelquefois, mais si douce et si affectueuse.

Je vous souhaite d’accompagner vous aussi votre compagnon préféré aussi longtemps, et de profiter du bonheur de le voir vieillir près de vous.

JOYEUX ANNIVERSAIRE MA RADOK !

20120805_102955